Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Pauline Cushman
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> L'espionnage
Previous topic :: Next topic  
Author Message
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 9 Mar - 21:55 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
  
Pauline Cushman (10 Juin 1833 - 2 Décembre 1893) était une actrice américaine et une espionne au service de l'Union pendant la guerre de Sécession.  
   
Né à la Nouvelle Orléans le 10 Juin 1833, elle passe sa petite enfance à Grand Rapids dans le Michigan, où sa famille vient s’installer.  
A 18 ans, Pauline s’enfuit à New York pour y entamer une carrière d’actrice, et c’est comme figurante au sein d’une petite troupe de théâtre qu’elle fait ses premiers pas sur scène.  
 
**********  

 

C'est à l’occasion d’un de ses « road show » à Louisville qu’un soir de 1862, deux officiers confédérés lui offrent 300 $ pour qu'elle porte, en pleine représentation publique, un toast en l’honneur de Jefferson Davis. Elle accepte, mais auparavant elle informe un prévôt fédéral de la situation et des événements qui vont en découler. Ce dernier voit immédiatement dans cette expression de pseudo-loyauté envers la confédération l’occasion d’infiltrer Pauline au sein des rangs sudistes, ce qui en ferait une espionne très utile au service de l'Union.  
 
Le subterfuge se met alors en place et Pauline joue son premier grand rôle à merveille. Elle porte un toast à Jefferson Davis comme convenu… ; elle est immédiatement et publiquement renvoyée de la troupe théâtrale pour sa sympathie affichée envers la confédération.  
 
La couverture est tirée.  
 
  
 
Prétextant ensuite être à la recherche de son frère officier, Pauline Cushman peut maintenant suivre les armées confédérées. La chose est d’autant plus aisée que sa notoriété naissante et son charme lui font devenir très vite la coqueluche des troupes Sudistes, ce qui lui permet de recueillir de nombreuses informations de grande valeur pour les forces de l'Union.  
 
Finalement, elle finira par éveiller certains soupçons et sera capturée avec des papiers compromettants sur elle. Conduite à l’Etat-Major du général Braxton Bragg à Shelbyville (Tennessee) elle y est condamnée à mort par pendaison. L’Histoire raconte qu'elle a été sauvée trois jours avant son exécution par l’offensive Nordiste qui déboucha sur l'invasion du secteur de Shelbyville, obligeant le général Bragg à faire retraiter son armée en laissant Pauline Cushman derrière lui.  
 
Sauvée par les troupes fédérales mais à présent trop bien connue des sudistes pour servir de nouveau comme espionne, Pauline Cushman reprend son costume d’actrice et parcoure le pays habillée en uniforme militaire. Le Président Lincoln vient de l’élever au grade de Major à titre honoraire, et c’est auréolée de cette nouvelle gloire, sous le doux sobriquet de « miss major Cushman » qu’elle donne des conférences, racontant ses expériences et ses aventures derrière les lignes ennemies, avec, il faut bien l’admettre, un certain succès.  
 
Les photos suivantes, prises par le célèbre photographe de l'époque Braddy, datent de cette époque.  
 
  
 
  
 
  
   
 
 
Après la guerre, la gloire de Cushman devient décadente. Malheureuse en amour, malade, elle se suicide par overdose d’Opium à l'âge de 60 ans, le 2 décembre 1893.  
 
 
 
  
 
 
 
Pour ses funérailles, les vétérans de la Grande Armée de la République levèrent des fonds et l’enterrèrent avec les honneurs militaires au cimetière de San Francisco.  
 
 
 
  

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------



Last edited by The Spy on Tue 9 Mar - 22:06 (2010); edited 1 time in total
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 9 Mar - 21:56 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

.


Si vous souhaitez en savoir un peu plus... 
 
 
 
 
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 9 Mar - 21:59 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

.



Y'a une petite ressemblance avec Sigourney Weaver...ne trouvez-vous pas ?  
 
 
     
  

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 9 Mar - 22:04 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Un film sur l'univers de Pauline Cushman :    
 
L' agent n°13  
 
 
de Richard Boleslawski  
Origine : Etats-Unis  
Durée : 1 heure 30 minutes   
 
 
Avec : Gary Cooper (le capitaine Jack Gailliard), Marion Davies (Gail Loveless), Jean Parker (Eleanor Shackleford), Katharine Alexander (Pauline Cushman), Ted Healy (le capitaine Hitchcock), Henry Wadsworth (le lieutenant Gus Lilttledale), Willard Robertson (le capitaine Cornelius Channing), Sidney Toler (Allen Pinkerton)   
 
 
Le sujet  
 
Une actrice nordiste devenue espionne pendant la guerre de Sécession s'éprend d'un capitaine sudiste, espion lui aussi, rencontré lors d'une mission.  
 
Pendant la guerre de Sécession. La seconde bataille de Bull Run a été un désastre pour les troupes du Nord. Une actrice, Gail Loveless, est recrutée par l'une de ses amis, Pauline Cushman, et devient une espionne, sous les ordres du major Allen Pinkerton. Les deux jeunes femmes sont envoyées au Sud, dans le quartier général des confédérés commandés par «Jeb» Stuart. Gail y fait la connaissance du séduisant capitaine Jack Gailliard. Etant lui-même un espion, mais sudiste, Gailliard s'émeut des questions un peu trop pressantes que lui pose Gail. En compagnie de son ami Cornelius Channing, il tente de vérifier l'exactitude de ses soupçons...   
 
.    

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Tue 9 Mar - 23:41 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

titre original "operator 13"
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Wed 10 Mar - 08:47 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

.

Un autre film, beaucoup plus ancien, existe sous le titre : "Pauline Cushman, the Federal Spy."

Sortie USA : 1913
Réalisateur : Oscar Eagle
Scénarste : Charles E. Nixon



.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
Laurena Bufford
Lady
Lady

Offline

Joined: 15 Feb 2010
Posts: 927
Localisation: Nord
intérêt(s) pour la CW: Reenactment

PostPosted: Wed 17 Mar - 16:24 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Merci pour cet article très interessant.

Ne trouvez vous pas étrange que beaucoup d'espionnes pendant la guerre de sécession étaient des actrices?

Concernant Sigourney Weaver je suis d'accord il y a une ressemblance, étrange non?
Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Wed 17 Mar - 16:37 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Laurena Bufford wrote:
Ne trouvez vous pas étrange que beaucoup d'espionnes pendant la guerre de sécession étaient des actrices?


Les actrices étaient peut-être "prédisposées" à être espionnes. Elles devaient être plus difficiles à cerner. Elles avaient aussi accès à des milieux qui auraient été difficiles à accéder à d'autres femmes sans compter qu'en étant célibataire, elles avaient une grande liberté de mouvement...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Wed 17 Mar - 18:55 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

.


Regardez moi, par exemple... je suis l'exemple type de cet état de fait : Oui, les espions sont recrutés parmi les stars du ShowBiz.

Je suis moi-même acteur de métier...vous me connaissez mieux sous le nom de Pitt... Brad Pitt




Si, si




.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Wed 17 Mar - 19:02 (2010)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Donc, depuis le film "Mr et Mrs Smith", tu as pris goût à l'espionnage mon "Brad"!!!! Mr. Green
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 04:32 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Récemment, en lisant sur les espionnes, j'ai été amenée à faire quelques lectures sur Pauline Cushman. Voici quelques éléments tirés du « Bibliographic Essay on Pauline Cushman » de William J. Christen. Ce dernier est l'auteur de la biographie « Pauline Cushman Spy of the Cumberland » dont Spy fait mention :


Pamphlets publicitaires

Deux pamphlets ont été publiés pour promouvoir les premières conférences de Pauline Cushman. Ils ont été écrits par des auteurs anonymes. Le premier pamphlet, commandé par Pauline en 1863, a été publié en janvier 1864 à l'époque de sa présentation en tant qu'espionne à la Great Western Sanitary Fair de Cincinnati (Ohio). (1)  Il donnait des détails sur ses expériences à Louisville et Nashville (printemps et été 1863). Le deuxième pamphlet (1864) (2) avait été publié par Phineas Taylor Barnum. (3)  Ce pamphlet était une version retravaillée et bonifiée du premier avec des embellissements sur ses activités d'éclaireuse et d'espionne. Il ne fut pas ajouté d'informations biographiques.   



Notes :    
(1)  « An Inside View of the Army Police, The Thrilling Adventures of Pauline Cushman, the Distinguished American Actress and Famous Federal Spy of the Department of the Cumberland. » de Rickey and Carroll. L'histoire de Pauline Cushman faisait partie d'une collection de centaines de titres du « plus grand libraire de l'Ouest ». 
    
(2)  « The Romance of the Great Rebellion; the Mysteries of the Secret Service: A Genuine and Faithful Narrative of the Thrilling Adventures, Daring Enterprises, Hairbreadth Escapes and Final Capture and Condemnation to Death by the Rebels, and Happy Rescue by the Union Forces, of Miss Major Pauline Cush ».     

(3)  Phineas Taylor Barnum (5 Juillet 1810 – 7 avril 1891), homme de spectacle, d'affaires et escroc, il est connu pour avoir fait la promotion de canulars et la fondation du cirque "Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus". Il était aussi un auteur, éditeur, philanthrope et même politicien pour un certain temps.    
http://en.wikipedia.org/wiki/P._T._Barnum    

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 04:43 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

L'ouvrage de Ferdinand Sarmiento, un incontournable

Avant la mort de Pauline, l'unique source d'information est le livre de Ferdinand Sarmiento : « Life of Pauline Cusman, the Celebrated Union Spy and Scout » (1865). Sarmiento était un marchand-tailleur et un avocat de Philadelphie.  

L'ouvrage de Sarmiento est basé sur le deuxième pamphlet auquel ont été ajoutés des détails par l'auteur et Pauline. Même si on ne sait pas lequel a fait les premiers pas, l'expérience a été lucrative pour les deux. Incontournable, l'ouvrage a été repris par tous les auteurs qui ont écrit sur la célèbre espionne. Même si on ne peut pas le considérer comme une véritable source primaire, l'ouvrage a une valeur historique significative car il a été écrit dans les deux ans où Pauline avait été espionne et éclaireuse. 

Malgré l'importance de cet ouvrage, William J. Christen est critique. Faisant un clin d'oeil aux activités commerciales de Sarmiento, il affirme que le livre a été « coupé dans un « tissu bizarre », qu'il est un amalgame de faits et de fiction. (4)  Par curiosité, j'ai lu quelques chapitres. En raison des questions que je me posais sur Morgan et Forrest, je me suis demandée à quel moment la fiction prenait la relève de la réalité. (5)      

En somme, malgré les critiques que l'on peut formuler au sujet de l'ouvrage de Ferdinand Sarmiento, il demeure quand même un incontournable. Plusieurs ouvrages récents décrivant les rôles des femmes pendant la guerre : espionnes, femmes soldats et autres héroïnes de la guerre de Sécession reprennent les descriptions faites par Sarmiento.    



Notes:          
(4)  Lors de la préparation de sa biographie, William J. Christen a préparé un index annoté de l'ouvrage de Sarmiento afin de faire le tri entre les faits et la fiction. Tous les noms, lieux et incidents ont été listés. Enfin, pour chaque élément, une courte description contextuelle a été faite dans une note historique.           

(5)  Prenons deux exemples :          
1) Amenée chez Forrest par John Hunt Morgan, Pauline a été interrogée par Forrest et par Braxton Bragg par la suite. L'interrogatoire avec Bragg s'était bien passé, mais quand on voit la teneur des répliques de Pauline à Forrest, on en vient à se demander si la « partie de poker » n'est pas exagérée. Même si Forrest retenait son bouillant caractère auprès des dames, aurait-il toléré une telle situation?          

2) John Hunt Morgan lui aurait offert des cadeaux (sa bague à diamant et un pistolet argent à titre de souvenir.) et se serait engagé à faire d'elle son aide de camp une fois qu'elle aurait été lavée de ses accusations qui pesaient contre elle. Fait surprenant, il n'est pas question de cette relation dans les biographies de Morgan. Est-ce que véridique ou un ajout de la dame à son récit pour le rendre plus intéressant??          

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 04:51 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Autres détails intéressants au sujet de Pauline Cushman 

- Avant le début de ses apparitions publiques, il n'y avait pas eu d'articles dans les journaux depuis le moment de son arrestation.
- La célèbre robe équestre de style militaire dans laquelle elle se présentait en public lui avait été donnée par des dames loyales à l'Union de Nashville. Taillée dans le tissu le plus dispendieux, elle était ornementée des emblèmes nationaux.

- Elle fit des apparitions publiques et de performances théâtrales de manière régulière pendant 4 ans. En 1868, sa popularité était en déclin.

- Elle a été mariée trois fois [Charles Dickinson, August Fichtner et Jere Fryer], elle s'est séparée de son dernier mari. Elle a perdu trois enfants.

- À la fin de sa vie, malade, elle était pratiquement sans famille et dépendait de l'aide des dames de Market Street à San Francisco.

- Le film « Operator 13 », présenté au grand écran en 1934, était tiré de la nouvelle de Robert Chambers « Secret Service Operator 13 ».

- Enfin, à part un album de coupures de journaux monté par Pauline, elle n'a pas laissé d'écrits, de journal intime ou de mémoires.


Pour ceux qui aimeraient lire l'essai bibliographique de William J. Christen, voici le lien  :

http://www.edinborough.com/Learn/Book_Resources/Cushman_Essay_1.pdf
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 12:32 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

J'ai oublié de mentionner un détail au sujet de l'interrogatoire mené Forrest. Que ce soit les biographies de Jack Hurst, de Eddy W. Davision - Daniel Fox ou même celle de John Allan Wyeth, il n'est pas question de cet interrogatoire ou même de la célèbre espionne.  Donc, je n'ai pas été en mesure de valider le ton employé par Forrest ou cette dernière...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 15:12 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

mcshan wrote:
En somme, malgré les critiques que l'on peut formuler au sujet de l'ouvrage de Ferdinand Sarmiento, il demeure quand même un incontournable.   


Plusieurs historiens sont d'avis que la biographie de Sarmiento est exagérée. Même s'il est admis que Pauline Cushman a réellement effectuée des missions d'espionnage pour l'Union, certains historiens remettent en cause les informations publiées dans son récit en 1864 et dans la biographie de son ami Sarmiento.          
 
Au sujet du récit de Pauline, certains historiens ont de sérieux doutes. Un biographe a même affirmé que certaines parties de son histoire n'avaient pas de sens et que certains faits étaient le produit de son imagination. Webb B. Garrion pose une question intéressante :  « (…) comme elle a clairement exagéré à certains moments, est-ce que la saga est la fantaisie d'une veuve frustrée qui essayait de devenir une artiste célèbre? Peut-être, peut-être pas. » (Garrison, pp. 137-138)        
 
Référence :         
Garrison, Webb B. Amazing women of the Civil War. Nashville, Tenn., Rutledge Hill Press, c1999. 288 p.         

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 15:42 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Pour les amateurs de détails, je partage avec vous mes notes de lecture :

La belle espionne n'écoute pas les conseils

Avant que Pauline commence officiellement ses activités d'espionnage, elle avait passé plusieurs jours avec le colonel William Truesdail. Ce dernier était le « chief of detective police » du gouverneur militaire du Tennessee, Andrew Johnson. Il lui avait donné comme instruction de ne pas écrire ou de faire de plans des fortifications de l'ennemi. Il lui avait aussi dit d'utiliser sa tête comme une actrice et de se souvenir de ses lignes. Il était convaincu qu'elle aurait des invitations à dîner de la part d'officiers confédérés. Ses instructions étaient claires. Elle devait accepter ses invitations rapidement et garder ses oreilles ouvertes. Elle ne devait pas poser de questions d'ordre militaire. (Garrison, p. 134)

Elle ignora les judicieux conseils de Truesdail. Lors de son interrogatoire suite à son arrestation, le provost-marshall Alexander McKinstry lui demanda d'expliquer la présence de ces documents dans ses bottes et son cartable. Il plaça les documents sur la table : cartes, plans et les documents qu'elle avait volés à un ingénieur de Columbia. Il y avait aussi des esquisses et des notes qu'elle avait prises de plusieurs fortifications à Tullahoma, Shelbyville et Spring Hill. À ce moment, elle a dû regretter son imprudence. Les documents que l'on avait retrouvés sur elle étaient les seules preuves contre elle. (Winkler, p. 128)


Références:

Garrison, Webb B . Amazing women of the Civil War. Nashville, Tenn., Rutledge Hill Press, c1999. 288 p.

Winkler, H. Donald. Stealing secrets : how a few daring women deceived generals, impacted battles, and altered the course of the Civil War. Naperville, Ill, Cumberland House, 2010. 334 p.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 17:04 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Véritable maladie ou « Oscar de meilleure actrice de soutien»

Une fois que la décision de la court martiale lui fut annoncée, Pauline devint très malade en quelques heures. Dans la littérature, on parle de maladie subite ou de comédie. (1) Elle était si malade qu'il n'y avait pas de raison de l'exécuter rapidement.(2) Chose certaine, son emprisonnement lui a permis d'être secourue à temps par les forces fédérales. Susan Sawyer avance que : “(...) l'actrice Pauline Cushman a clairement utilisé ses habilités dramatiques pour retarder la peine capitale.” (3) Elle a toujours conservé l'espoir que les forces fédérales allaient la sauver. À plusieurs occasions, ils avaient essayé de prendre Shelbyville mais avaient été repoussés.


Notes :

(1) Elle était vraiment malade mais elle en mit plus que le client en demandait. Il se pourrait même que Truesdail lui ait donné des instructions à suivre au cas où elle se retrouverait dans une telle situation. in  Webb B. Garrison, Amazing women of the Civil War, Nashville, Tenn., Rutledge Hill Press, c1999, p. 137.

(2)  Sa maladie n'a jamais été définie. Elle était confinée au lit. H. Donald Winkler croit qu'il pouvait s'agir de la fière typhoïde. Elle avait aussi souffert de dépression et d'anxiété. in H. Donald Winkler, Stealing secrets : how a few daring women deceived generals, impacted battles, and altered the course of the Civil War, Naperville, Ill, Cumberland House, 2010, p. 128.

(3) Susan Swayer, It happened in Tennessee, 1st ed. Guilford, Conn, c2002, p. 35.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Sun 22 Apr - 17:28 (2012)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Pendre une femme, un acte impensable pour l'époque

Même s'il était difficile de pendre une femme avant 1865, la question demeure. Est-ce que les Confédérés avaient vraiment l'intention d'aller jusqu'au bout dans le cas de Pauline Cushman?  Sa maladie, avec ou sans guillemets, avait peut-être "arrangé" Bragg! Le connaissant, il devait presque être soulagé de la laisser derrière lui!

Kristi Waterworth dans un billet intitulé « Spy vs. Spy - Unorthodox Intelligence and the Civil War » explique qu'à l'époque, la notion que les femmes étaient incapables de trahison persistait chez les chefs militaires : « En raison de la mentalité de l'époque, les femmes n'étaient pas contrôlées aussi souvent que les hommes. Elles pouvaient aisément mettre des messages et des petits paquets dans leurs cheveux ou leurs jupons. (…) » Plus loin, elle ajoute que : « Les femmes espionnes sont passées de curiosités à héroïnes et reçurent des traitements spéciaux de la part des tribunaux militaires. Les espions masculins étaient pendus rapidement. Les femmes, en contre-partie, étaient traitées de manière plus cordiale. Elles étaient détenues en prison pour de longues périodes et obtenaient des sentences plus légères que leurs collègues masculins. (...)  Cette disparité entre les sexes était utilisée pour publiciser les actions de ces femmes et encourager les femmes actives politiquement à faire de même.» (1)

Enfin, il est souvent mentionné que si la Pauline Cushman avait été pendue, qu'elle aurait été la seule femme espionne à être exécutée pendant la guerre. Cette information n'est pas exacte. Jane Ferguson, une espionne confédérée, avait elle aussi été condamnée à être pendue en juin 1864. Sa peine de mort a été modifiée en peine de prison. (2)


Notes :

(1) http://voices.yahoo.com/spy-vs-spy-unorthodox-intelligence-civil-war-616155…

(2) Jane Ferguson était une adolescente du Tennessee. Elle s'était déguisée en soldat de l'Union et avait infiltré les lignes fédérales pour transmettre des informations aux officiers confédérés. in H. Donald Winkler, Stealing secrets : how a few daring women deceived generals, impacted battles, and altered the course of the Civil War, Naperville, Ill, Cumberland House, 2010, p. 291.

Il y avait eu un article à son sujet le 3 juillet 1864 dans le "New York Times".
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
Fortyniner
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 10 Jan 2012
Posts: 1,949
Localisation: Aux confins du Calvados et de la Manche
intérêt(s) pour la CW: Tout ce qui s' y rapporte

PostPosted: Fri 19 Jul - 15:32 (2013)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote

Encore une belle espionne : il est vrai que le "métier" de comédienne est bien utile pour
jouer à l'espionne, mais les risques ne sont pas moindres...
Quant à Sigourney Weaver, il faut avouer que sa ressemblance avec Pauline est frappante...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"When you have to shoot, shoot ! Don't talk !"
"Tuco" (Eli Wallach) in the movie "The good, the bad and the ugly)...
Back to top
Dr Feelgood
MAJOR GENERAL
MAJOR GENERAL

Offline

Joined: 25 Sep 2011
Posts: 4,515
Localisation: Au sud (de l'Eure et Loir)
intérêt(s) pour la CW: Histoire, uniformes

PostPosted: Sun 29 Sep - 08:10 (2013)    Post subject: Pauline Cushman Reply with quote


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Écoute Bernard, j'crois que toi et moi, on a un peu le même problème. C'est-à-dire qu'on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c'est : oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher !.
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> L'espionnage All times are GMT + 2 Hours
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group