Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Infanterie de Marines

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> Troupes et Unités -> Généralités sur les Armées de l'époque
Previous topic :: Next topic  
Author Message
John O'Donnell
SERGEANT MAJOR
SERGEANT MAJOR

Offline

Joined: 21 Jan 2015
Posts: 476
Localisation: France
intérêt(s) pour la CW: tous

PostPosted: Sun 1 May - 11:36 (2016)    Post subject: Infanterie de Marines Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Est-ce que quelqu'un connait les caractéristiques de l'infanterie de marines, par exemple Est-ce qu'ils sont considérés comme fantassins ou pas ?

Ils servent de troupes de débarquement ou de riposte sur un bâtiment ennemi, mais Est-ce qu'ils peuvent être employé lors d'un combat sans pour autant qu'il y ai un accès à la mer, rivière, ...

De plus, Est-ce qu'ils ont un armements, tenus, etc... spécial ?

Quelles sont ensuite les différences entre l'infanterie de marines et les forces expéditionnaires ?

Et enfin pourquoi dans certains cas ont va faire débarqué de l'infanterie de marines et dans d'autres des fantassins, par rapport à quels contexte on décide ou alors n'y a t il pas d'importance, Est-ce par mesure de besoins, etc... ?!


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

For the great war is nigh we will or die
Back to top
daddutt roger
MAJOR GENERAL
MAJOR GENERAL

Offline

Joined: 30 Dec 2012
Posts: 3,150
Localisation: beaumont
intérêt(s) pour la CW: histoire

PostPosted: Sun 1 May - 13:07 (2016)    Post subject: Infanterie de Marines Reply with quote

MARINES US (Corps des) :  


 
                Le Corps des Marines (USMC) est créé pour servir de police militaire au sein de la Marine US, mais aussi d’Infanterie navale pour les opérations amphibies. Les officiers et les soldats sont directement liés au Colonel commandant le Corps, qui à son tour dépend directement du Ministère de la Marine. 


 
                Le 25 Juillet 1861, le Congrès établit les effectifs autorisés pour le Corps des Marines US de cette manière : 1 Colonel commandant le Corps, 1 Colonel, 2 Lieutenants colonels, 4 Majors, 1 ‘Adjutant-Inspecteur’, 1 Trésorier, 1 Intendant, 2 Assistants-intendants, 20 Capitaines, 30 Premiers Lieutenants, 30 Seconds Lieutenants, 1 Sergent Major, 1 Sergent Intendant, 1 Tambour Major, 1 Chef Musicien, 200 Sergents, 220 Caporaux, 30 Musiciens de fanfare, 60 Tambours, 60 Fifres et 2'500 Simples Soldats. En fait, au début de la Guerre, le Corps totalise 1'892 officiers et soldats.


 
Tandis que tous les officiers de ligne du Corps restent fidèles à l’Union, la moitié des Capitaines et les deux tiers des Lieutenants démissionnent pour rejoindre le Sud. Après un recrutement difficile, le Commandant est néanmoins capable d’annoncer début Octobre 1861, que l’USMC compte 2'964 officiers et soldats. 


 
                Le Corps est habituellement employé en petits détachements pour servir à bord des navires et dans des installations telles que les chantiers navals. En mer, les Marines jouent le rôle de police de bord, servent un ou deux canons, tirent sur les marins ennemis avec leurs fusils, et participent à tous les débarquements possibles. Ils peuvent également passer sous le contrôle de l’Armée de Terre lors d’opérations terrestres. Un Bataillon de Marines a servi sous commandement de l’Armée pendant la Campagne de la 1ère Bull Run. Ce Bataillon était constitué de 350 officiers et soldats, pour la plupart de nouvelles recrues, et il a subi les pertes de 9 tués, 19 blessés et 16 portés manquants. 


 
                L’USMC participe à chaque action navale, le long des côtes et sur les fleuves. Les Marines aident même à mater les émeutiers contre la conscription à New York. Vers la fin de la Guerre, le Corps atteint ses effectifs maximums de 4'167 officiers et soldats. En quatre années de combat, il perd 148 officiers et soldats tués et 312 sont morts pour d’autres causes. Cependant, le Corps n’a pas été un partenaire majeur dans les succès de l’Union. En 1864, une résolution est présentée devant le Congrès US pour incorporer le Corps des Marines dans l’Armée de Terre. Ceci est acté après quelques débats. 
 
 
  
 
 
                La redingote (frock coat) des officiers est bleu-foncé avec deux rangées de 8 boutons sur le devant. Le commandant du Corps se distingue en portant les boutons par paires, tous les autres officiers gardant les boutons placés à égale distance les uns des autres. Les officiers seniors portent 4 fausses boutonnières dorées sur chaque revers de manche ; les Capitaines et les officiers d’état-major en ont 3 ; les Lieutenants en ont 2. Tous ont un col montant passementé de rouge avec 2 fausses boutonnières dorées de chaque côté. Une épaulette dorée est portée sur chaque épaule, avec un cor de chasse argenté avec la lettre ‘M’, en vieil Anglais, en son centre, le tout placé sur le corps de l’épaulette, avec l’insigne de grade sur l’attente (patte d’épaulette). Les insignes de grade sont les mêmes que pour l’Armée, excepté qu’ils sont brodés d’argent ; un Major ne porte aucun insigne sur l’épaulette. Les franges varient selon le grade : les officiers seniors ont des franges d’1/2 pouce de diamètre sur 3 pouces 1/2 de long ; pour les Capitaines et les Officiers d’état-major, elles sont d’1/4 pouce de diamètre sur 2 pouces 1/2 de long ; pour les Lieutenants, 1/8 de pouce de diamètre sur 2 pouces 1/2 de long.  


 
                Les pantalons sont bleu-ciel, avec une bande rouge descendant le long de la couture extérieure. Les officiers ne servant pas avec la troupe, c’est-à-dire d’état-major, portent des pantalons bleu-foncé avec bandes rouges. En saison chaude, des pantalons blancs, en lin, sont autorisés. 


 
                En grande tenue, un ‘chapeau-bras’ de style français peut être porté. Il doit faire 5 pouces 1/2 de haut, avec cocarde noire et cordon doré sur le côté gauche, et un gland frangé doré à chaque extrémité du cordon. Le Commandant porte un plumet de plumes de cygne jaunes ; les autres officiers ont des plumes de coq rouges ou un plumet de plumes de vautour. En grande tenue, les officiers sont autorisés à porter un shako avec pompon doré. Le shako noir possède un large badge composé d’une couronne de feuilles dorée, autour d’un écusson national et un cor de chasse avec la lettre ‘M’, en vieil Anglais, en son centre. 


 
                En grande tenue, le ceinturon d’épée est blanc avec la boucle réglementaire pour officier. L’épée est du Modèle 1850 pour officier à pied avec dragonne dorée, l’écharpe est en soie cramoisie (pour le commandant c’est en soie chamoisée) et elle est nouée sur la hanche gauche. Comme pour l’Armée de Terre, l’officier de jour, la porte en sautoir, de l’épaule droite à la hanche gauche. 


 
                En tenue de service, les officiers portent les mêmes pantalons mais ont le choix entre 3 habits. Le premier est une redingote bleu-foncé, à boutonnage croisé, avec col montant et 3 petits boutons sur les revers de manche. Le grade est indiqué par des épaulettes dorées en nœud Hongrois d’environ 7 pouces de long. Celles des officiers seniors sont tressées de 4 brins dorés ; celles des Capitaines et des grades inférieurs sont tressées de 3 brins. Les mêmes insignes argentés vus sur les galons d’épaules, sont portés sur les épaulettes tressées. En saison chaude, un habit identique de lin blanc, avec épaulettes tressées, est autorisé à bord des navires. Les épaulettes tressées sont également portées sur la ‘jacket’ de service. Celle-ci est boutonnée sur le devant, par un simple rang de 12 petits boutons. Elle est doublée de rouge et passementée d’un lacet doré d’1/2 pouce de large, un lacet doré formant les pointes de revers de manche. Parfois ces revers ont une longueur d’1 pouce. 


 
                En tenue de service, le couvre-chef est un képi bleu-foncé de style français, avec 3 rangées étroites de soie noire sur le devant, l’arrière et remontant sur les côtés.  Un nœud quadrifolié en soie noire est également cousu sur le dessus du képi. Le badge est un cor de chasse brodé d’or, avec la lettre ‘M’, en vieil Anglais, au centre de la courbure de l’instrument et sur fond rouge. 


 
                Bien que les ceinturons doivent être blancs, en pratique le ceinturon noir des officiers de l’Armée de Terre est communément porté par ceux des Marines, en tenue de service. Le manteau de l’Armée pour officier est également porté mais il est doublé de rouge et le Commandant du Corps à un nœud Hongrois à 5 brins sur la manche. 


 
                L’uniforme de grande tenue des simples soldats est identique à celui des officiers, excepté que la passementerie est un lacet en laine tressée jaune plutôt que doré et il n’y a que 7 boutons dans chaque rangée sur le devant. Les musiciens de la fanfare portent ce même habit mais de couleur rouge au lieu du bleu-foncé. Le Sergent Major du Corps des Marines, les Sergents d’Intendance [[b]Quartermaster Sergeant[/b]], les Tambours Majors et Fifres Majors ..............................................
 
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"I would rather be assassinated than see a single star removed from the American flag." Abraham Lincoln


Last edited by daddutt roger on Sun 1 May - 13:18 (2016); edited 2 times in total
Back to top
daddutt roger
MAJOR GENERAL
MAJOR GENERAL

Offline

Joined: 30 Dec 2012
Posts: 3,150
Localisation: beaumont
intérêt(s) pour la CW: histoire

PostPosted: Sun 1 May - 13:11 (2016)    Post subject: Infanterie de Marines Reply with quote

MARINES CS (Corps des) : 
                 
                Le 16 Mars 1861, le Congrès Confédéré autorise la formation d’un Corps de Marines, consistant en 6 Compagnies, chacune avec un Capitaine, un Premier Lieutenant, un Second Lieutenant, quatre Sergents, quatre Caporaux, deux Musiciens et cent soldats. L’état-major du Corps comprend un Major, le Commandant du Corps ; un Intendant ; un Trésorier ; un ‘Adjutant’ ; le Sergent Major du Corps ; et un Sergent d’Intendance. 
                 
                Le 20 Mai, le Corps est amené à 46 officiers et 944 soldats, avec un état-major comprenant un Colonel, un Lieutenant-colonel, un Major, un Major servant d’Intendant, un Major servant ‘d’Adjutant’, un Major servant de Trésorier, un Sergent Major, un Sergent d’Intendance et deux Musiciens chefs. Pour la ligne, le Corps compte 10 Capitaines, 10 Premiers Lieutenants, 20 Seconds Lieutenants, 40 Sergents, 40 Caporaux, 10 ‘Tambours’, 10 ‘Fifres’, et 840 Soldats. Bien que de la force d’un régiment à 10 compagnies, il n’y a pas de plan d’organisation détaillé pour la Compagnie. Lloyd J Beall est nommé Colonel commandant, le 23 Mai. Le 6 Mars 1862, un ‘greffier’, en fait un secrétaire civil, est autorisé à être embauché pour le bureau du commandant. Un autre greffier est autorisé pour le bureau de l’Intendant, le 30 Avril 1863. 
                 
                Le 24 Septembre 1862, il est ajouté 20 Sergents, 20 Caporaux, 20 ‘Tambours’ et 20 ‘Fifres’, opération rendue indispensable car le Corps sert en petits détachements sur des navires et dans des installations navales, plutôt que comme Régiment, donc davantage de sous-officiers sont nécessaires. 
                 
                Fin 1864, tous les officiers du Corps signent une pétition demandant au Congrès de transférer le commandement du Corps vers l’Armée, sous forme de Brigade à 3 Régiments, dont l’un serait désigné comme ‘Infanterie de Marine’. Des gardes pour les installations navales et pour les navires seraient assignées à partir de cette ‘Infanterie de marine’, en cas de besoin. Le 6 Février 1865, la Commission du Congrès pour les affaires navales est appelée à étudier la proposition, mais il sera trop tard pour faire quelque chose avant que la guerre ne soit terminée. Au même moment, les Marines servent au sein du Bataillon Naval Tucker, créé à partir du personnel du Ministère de la Marine, Bataillon qui est affecté à l’Armée de Virginie du Nord, durant la Campagne d’Appomattox. 
  
                A cette période, les effectifs du Corps sont toujours plus bas que ceux autorisés par le Congrès. Le Corps compte environ 350 officiers et soldats en 1861 ; 500 en 1862 ; 560 en 1863 ; et 571 en 1864. En tout, environ 1'500 hommes se sont enrôlés au cours de la guerre. 
  
                Le Premier Lieutenant Becket K Howell commande un détachement de 20 Marines à bord du CSS Sumter, lorsque celui quitte le Sud en Juin 1861. Howell est photographié avec les officiers du navire, avec ce qui paraît être son ancien uniforme du Corps des Marines US. En effet, il a servi dans l’USMC comme Lieutenant, entre le 1 Août 1860 et le 1 Mars 1861, date à laquelle il rejoint le CSMC. Les premières tenues distribuées aux soldats comprennent des chemises de flanelle bleue ou grise, des pantalons blancs et bleus et des chemises ou ‘jumpers’ [[b]sweaters[/b]] blancs. Des ‘jackets’ ont également été fournies aux hommes de la Compagnie A, le 25 Juillet 1861. 
  
                Par la suite, les Marines semblent avoir été habillés selon des Règlements, mais aucune copie de ceux-ci n’a été trouvée. Des preuves extérieures doivent être utilisées pour décrire l’uniforme du CSMC. Le 9 Mai 1861, un ordre est envoyé aux acheteurs navals en Angleterre de se procurer des jackets, des pantalons, des manteaux, des imperméables, des chaussettes de laine, des chemises de flanelle, des chaussures, des caleçons de flanelle, des chemises de lin et de coton, et des casquettes de service. Les équipements commandés en Septembre 1861 comprennent des ceinturons de cuir noir avec boîtes à cartouches, des boîtes à amorces, des fourreaux de baïonnette, des sacs à dos avec sangles se rattachant au ceinturon, des clairons, et des épées pour sous-officiers. Tout ceci est le matériel utilisé pour le service militaire Britannique. En Mars 1863, Le Ministre de la Marine rappelle à ses acheteurs que le tissu pour les uniformes doit être gris. 
  
                La description de déserteurs publiée dans des journaux du Sud en 1863, fait état d’habits gris passementés de noir et de pantalons bleus ou noirs. Des dessins montrent des Marines vêtus de redingotes et des photographies font voir des officiers portant la même redingote. Le 9 Juin 1863, le Capitaine J E Meiere fait une demande pour du tissu bleu comme celui utilisé pour les pantalons des marins, tandis que du tissu bleu est distribué pour confectionner des pantalons pour un ‘Tambour’ le 10 Septembre 1864. Des pantalons blancs sont donnés en saison chaude dans les ports du Sud ‘profond’ comme Mobile et la Nouvelle Orléans. Un article dans un journal de Richmond, daté du 26 Mai 1862, fait mention d’une casquette en tissu bleu, alors que le commandant des Marines à bord du CSS Richmond porte une casquette bleue, le 17 Mai 1864. 
                 
                L’illustration montre alors un ‘forage cap’ bleu et une redingote grise, probablement passementée de noir autour du col et sur les revers de manche ; des pantalons bleus en hiver et blancs en été, portés par les simples soldats du CSMC. Les chevrons ont la pointe tournée vers le haut et ressemblent à ceux des Marines US. La plupart des officiers, d’après les photographies, portent un col et des revers de manche bleu-foncé avec un habit ressemblant à celui de l’Armée, utilisant les mêmes insignes de col et les nœuds Hongrois. Les épaulettes sont souvent utilisées avec cet uniforme. Les boutons, qui ont été retrouvés sur des sites occupés par les Marines, sont de fabrication anglaise, du type de l’Armée, mais avec la lettre romaine ‘M’ en son centre. Les équipements aussi sont britanniques. 
  
                Le 25 Janvier 1864, des nouveaux modèles d’habit et de casquettes sont distribués au Corps, mais le style reste inconnu. Certains uniformes, confectionnés alors, sont en ‘tissu militaire bleu-gris’ tandis que d’autres sont confectionnés dans 1 yard et 4 pouces de ‘jean’ bleu, avec 4 boutons. 
                 
                Finalement, le 3 Avril 1865, le CSS Shenandoah capture un navire Nordiste transportant 70 fusils et 2 douzaines d’habits et de pantalons de fantassin de l’Armée US, pièces d’uniformes destinées à la vente dans des îles du Pacifique. Le Capitaine du CSS Shenandoah les a donnés aux Marines à bord de son navire. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"I would rather be assassinated than see a single star removed from the American flag." Abraham Lincoln
Back to top
John O'Donnell
SERGEANT MAJOR
SERGEANT MAJOR

Offline

Joined: 21 Jan 2015
Posts: 476
Localisation: France
intérêt(s) pour la CW: tous

PostPosted: Sun 1 May - 16:35 (2016)    Post subject: Infanterie de Marines Reply with quote

Génial, super, merci
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

For the great war is nigh we will or die
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> Troupes et Unités -> Généralités sur les Armées de l'époque All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group