Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Comment la guerre civile a poursuivi Wilmer McLean

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> PETITES HISTOIRES DE L' HISTOIRE -> Anecdotes et faits historiques
Previous topic :: Next topic  
Author Message
daddutt roger
MAJOR GENERAL
MAJOR GENERAL

Offline

Joined: 30 Dec 2012
Posts: 3,150
Localisation: beaumont
intérêt(s) pour la CW: histoire

PostPosted: Wed 27 May - 15:49 (2015)    Post subject: Comment la guerre civile a poursuivi Wilmer McLean Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Comment la guerre civile a poursuivi Wilmer McLean
Par Christopher Klein

Le pauvre Wilmer McLean ne pouvait pas échapper à la Guerre Civile. La première grande bataille du conflit a endommagé une de ses maisons, et dans une incroyable coïncidence historique, la maison où il avait déménagé sa famille pour sa sécurité a été saccagée après avoir accueilli la reddition du Général Confédéré Robert E. Lee il y a 150 ans. McLean s'avère être l'alpha et l'oméga de la Guerre Civile, et comme le documentaire Guerre Civile de Ken Burns l'a montré, il pouvait légitimement prétendre, "La guerre a commencé dans ma cour et a fini dans mon salon".

Âgé de quarante-six ans Wilmer McLean est trop vieux pour servir la Confédération lorsque la Guerre Civile éclate en 1861, mais en peu de temps, le conflit est arrivé à sa porte. Après avoir épousé une veuve fortunée, Virginia Mason huit ans plus tôt, l'ancien exploitant de l'épicerie en gros et au détail Kerr et McLean il a emménagé dans petite plantation de son épouse près de Manassas Junction, Virginie. Quatorze esclaves travaillent sur les domaines de Yorkshire, nommé d'après le comté de la maison de l'anglais Richard Blackburn qui avait établi la plantation au début des années 1700.

A travers la ferme de McLean serpente un petit ruisseau appelé Bull Run qui sera témoin du premier engagement majeur entre l'Union et les forces confédérées en Juillet 1861. Alors que les forces de l'Union approchent après une marche de 30 miles à l'ouest de Washington, DC, le Général confédéré PGT Beauregard a pris la ferme de McLean à Manassas pour quartier général.

Le lendemain McLean fuit avec sa famille, la maison frappée par la Guerre Civile. Le 18 Juillet 1861, pendant la bataille de Blackburn's Ford, un obus de l'Union frappe la cheminée de la cuisine de McLean et ruine le dîner préparé pour Beauregard et son état-major. Trois jours plus tard, survient le premier affrontement important de la Guerre Civile, la première bataille de Bull Run. Les soldats confédérés blessés et les combattants de l'Union capturés partagent ensemble le plancher de la grange de McLean, qui a été convertie en un hôpital militaire de fortune et en prison.

La bataille et l'occupation confédéré ravagent Yorkshire. McLean revient seul à sa plantation endommagé et travaillé comme un intendant confédéré sans solde jusqu'en Février 1862 avant de faire revenir sa femme et ses cinq enfants au printemps. Lorsque l'Union et la Confédération s'affrontent une fois de plus à Manassas lors de la deuxième bataille de Bull Run en Août 1862, McLean  recherche des pâturages plus calmes et sans combattants.

À l'automne de 1863, McLean déménage avec sa famille à 120 miles au sud-ouest vers le hameau tranquille d'Appomattox Court House de l'autre côté de la Virginie. Il a acheté une maison, construite à l'origine comme une taverne en 1848, le long de la State Road Lynchburg-Richmond et régulièrement voyage sur   Southside RailRoad à proximité, pour exercer son travail de fournisseur de sucre à l'armée confédérée.

En dépit de ses espoirs de solitude, la Guerre Civile arrive incroyablement devant sa porte à nouveau le 9 Avril 1865, lorsque le Colonel confédéré Charles Marshall entre dans Appomattox Court House et demande au premier homme qu'il a repéré _McLean _ à l'aider à trouver un foyer convenable qui pourrait accueillir une réunion entre les commandants de l'Union et de la Confédération. Après que Marshall ait rejeté la maison de briques délabrée, non meublé, McLean à contrecœur offre sa propre maison confortable, bien meublée.

Cet après-midi, l'histoire s'écrit dans le salon de McLean tandis que le Général Confédéré Robert E. Lee se rend avec ses forces au Général de l'Union Ulysses S. Grant, marquant le début de la fin de la Guerre Civile. Les maisons de McLean sont devenues une paire de serre-livres pour cette guerre de quatre ans.

Comme Lee repart sur son cheval Traveller pour apporter les nouvelles à ses troupes, les officiers de l'Union lancent leur raid final de la guerre en saccageant le salon de McLean pour emporter des souvenirs de la rencontre historique. "Quelque chose proche de Pandemonium", écrit l'historien de la Guerre Civile Shelby Foote. Comme McLean proteste, l'entourage de l'Union sort avec les tables et les chaises utilisées par Lee et Grant, un encrier en pierre, des chandeliers de cuivre et même la poupée de chiffon préférée de sa fille de 7 ans, Lula. Ils ont déchiré les fonds de paille des chaises de McLean et des bandes de tissu d'ameublement sont découpées dans ses canapés comme souvenirs. En compensation, les soldats lui mettent de l'argent dans les mains, ce qu'il refuse d'accepter.

Même dans la paix, la Guerre Civile a détruit la propriété de McLean. "Ces armées ont réduit en pièces mon foyer sur le Bull Run, et continuent à la maltraiter jusqu'à ce qu'aucun homme ne puisse y vivre", déplore McLean à un Général Confédéré qu'il a rencontré le jour après la capitulation. "Et maintenant, il suffit de regarder autour de vous! Pas une clôture n'est laissée sur place, les derniers canons ont foulés toutes mes cultures, et Lee se rend à Grant dans ma maison".

Un peu plus d'un an après, son domicile d'Appomattox fait de nouveau les premières pages, McLean a publié une publicité dans la section des petites annonces classées du 1 Juillet 1866, dans l'édition du New York Herald annonçant qu'il mettait la «Surrender House" en vente car il désire "revenir à son ancienne résidence sur les champs de bataille de Manassas". Il indiqué que la propriété de 5 acres inclue un "logement très confortable en briques" avec "six chambres spacieuses", deux dépendances, des écuries, un jardin et "un puits d'eau glacée". McLean espère que la propriété historique pourra attirer l'attention d'un hôtelier. "Le grand flux de visiteurs à cet endroit _maintenant historique_ rend cet emplacement plus souhaitable pour un hôtel", écrit-il.

McLean, n'a cependant trouvé aucun preneur. Il retourne à Yorkshire en 1867 et finalement fait vendre la maison d' Appomattox, aux enchères publiques en 1869. Quatre ans plus tard, la Gazette d'Alexandrie rapporte que McLean occupe un emploi à l'Internal Revenue Service, faisant de lui "un des rares Virginiens qui a reçu une position dans l'Administration". L'amertume de McLean envers la Guerre Civile doit avoir fondu dans les années qui ont suivies car le journal a également mentionné que lors de l'élection présidentielle de 1872, il a voté pour un homme qui, une fois s'est assis dans son salon _ Grant.
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"I would rather be assassinated than see a single star removed from the American flag." Abraham Lincoln
Back to top
John O'Donnell
SERGEANT MAJOR
SERGEANT MAJOR

Offline

Joined: 21 Jan 2015
Posts: 476
Localisation: France
intérêt(s) pour la CW: tous

PostPosted: Wed 27 May - 21:03 (2015)    Post subject: Comment la guerre civile a poursuivi Wilmer McLean Reply with quote

Ah oui je l'avais déjà lu. C'est une histoire incroyable 👀

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

For the great war is nigh we will or die
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> PETITES HISTOIRES DE L' HISTOIRE -> Anecdotes et faits historiques All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group