Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La Sharps des évenements du Kansas a la guerre de sécession

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> ARMES, UNIFORMES, EQUIPEMENTS -> Armement -> Généralités
Previous topic :: Next topic  
Author Message
USGrant_1863
ORDNANCE SERGEANT
ORDNANCE SERGEANT

Offline

Joined: 29 Jun 2014
Posts: 240
Localisation: Cherbourg
intérêt(s) pour la CW: Tout, mais surtout nord

PostPosted: Sat 3 Jan - 14:38 (2015)    Post subject: La Sharps des évenements du Kansas a la guerre de sécession Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
La gazette des armes n°31, Octobre 1975

Il y a d'autres articles sur l'histoire précédant ces événements je les enverrais si vous le souhaitez mais j'ai décidé de me concentrer sur les événements en lien avec la CW. Je précise que j'ai des doutes sur certaines choses, notamment sur les convois de colons, il me semble que les deux cotés en ont envoyés, pas seulement les Abolitionnistes et la partie sur John Brown, normalement il a pris le contrôle de Harper's Ferry et a été capturé dedans non? . Il y a peut être d'autres erreurs, si c'est le cas n'hésitez pas a le dire dans les commentaires


1: La guerre civile au Kansas:

Les luttes entre esclavagistes et abolitionnistes au Kansas appartiennent a la grande histoire des USA, mais sont tellement liés à la renommée et à l'histoire de la carabine Sharps qu'il est nécessaire d'y accorder toute notre attention.
En ce temps là ( 1854) le Kansas fait l'objet d'un âpre débat entre les états du nord et ceux du Sud: une lois récente vient en effet de donner le droit aux émigrants qui s'y installent le droit de décider eux même du statut de leur Etat. Devant cette occasion, les Abolitionnistes et les puritains de l'Est envoient vers le Kansas des convoies entiers d'immigrants acquis a leur cause vers cette Terre hospitalière et pleine de promesses. Dans leurs bagages, des Sharps fournies par les différents mouvements et détenues sous la responsabilité individuelle de chaque colon. On pourrai se dire que c'est une façon singulière d'apporter la bonne parole, pourtant ces carabines n'allaient pas tarder a leur servir. Après le raide sur Lawrence ( ville que les colons Abolitionnistes avaient bâtis au Kansas ) par des bandes d'émigrants esclavagistes venus du Missouri, la bagarre et se traduit de Mai 1855 a août 1856 par une série de heurts sanglants.

Un total de 917 fusils et carabines sharps est envoyé aux colons venus de l'Est par les différentes compagnies d'aides aux émigrants. Cents fusils additionnels sont embarqués pour le Kansas mais n'atteignent leur destination que bien après la bataille. Stockés a bord du Steamer «Arabia» remontant le Missouri, ils sont découverts par un groupe d'esclavagistes et finalement volées par une bande de « borders ruffians» ( bandits de la frontière) ayant eu vent de l'affaire. Mais l'ouverture des caisses d'armes leur réserve une surprise: les blocs tombants avaient étés subtilisés par le responsable de l’expédition et envoyés séparément aux colons du Kansas par une autre route. Cette supercherie restera pour les gans un « damnyankee trick» ( un tour de damné yankee). Il faudra attendre 1860 pour que les carabines, après de grandes difficultés, retrouvent leur culasse et leur destinataires d'origine.

Pour les habitants du Nord le Fusil Sharps est dores et déjà devenu le symbole de la lutte pour la liberté. Les tragiques événements du Kansas parfois ponctués d'épisodes drolatique comme celui évoqué plus haut, l'ont fait entré vivant dans la légende: Le révérend Henry Ward Beecher, prêcher militant de Brooklyn, aurait eu a son sujet selon le New York Tribune de l'époque cette phrase: « Le fusils Sharps est un authentique facteur moral et, en ce qui concerne les esclavagistes, il y a plus de puissance moralisatrice dans un seul de ces instruments que dans cent Bibles réunies».
Ainsi l'arme de Christian Sharps prend-elle bientôt dans la bouche des anti-esclavagistes le nom de Beecher's Bible.







2: John Brown's Body

L'épopée de la Sharps au Kansas ne s'arrête pas là. Sur les 917 armes vendus par la Sharps R.M.C aux sociétés d'aide aux émigrants, les 200 dernière stoppés en transit par l'annonce de la paix en août 1856 n'ont pas encore atteint le Kansas; elles restent stockés en Iowa, à Tabor, une place forte de l’abolitionnisme, pour éviter leur saisie par les troupes régulières des USA patrouillant le long de la frontière du nouvel Etat. Après d'opiniâtres efforts auprès du Massachusetts Kansas Comitee, propriétaire des armes, John Brown, qui s'était déjà illustré dans les rangs anti-esclavagistes, s'en voit confier la garde. Chargé d'en vendre une partie à bas prix à des colons sympathisants et de veiller sur les reste en attendant les instructions, John Brown désobéit au Comité et utilise les armes pour effectuer, dans la nuit du 16 Octobre 1859 un raid aussi audacieux qu'irréfléchi sur l'arsenal d'Harper's Ferry en Virginie. Son but: mettre la main sur le stock d'armes entreposé à l'arsenal, et susciter un soulèvement général des esclaves noirs et de balayer jusqu'au fin fond de la Floride les esclavagistes abhorrés. Son idée folle avorte rapidement devant la résistance inattendue de la position et lui et ses compagnons sont capturés par les soldats d'un certain colonel Robert E Lee, au destin bien connu. Des 200 carabines utilisés pour le raid, 102 sont récupérés par la troupe et stockées dans l'Arsenal. Deux ans après, au début de la Guerre de Sécession, les Sudistes s'en emparent.



3 La Guerre de sécession

A l'entrée en guerre, la cavalerie nordiste est essentiellement équipée de revolvers et de sabres. Un tel armement devient suicidaire dans un combat traditionnel entre une infanterie sudiste confiante en son tir très précis, encore amélioré par l'apparition des canons rayés, et une cavalerie au pas de charge. La nouvelle doctrine d'emploi de la cavalerie conçue et utilisé durant la plus grande partie de la guerre, réserve l'usage du cheval a la reconnaissance, au flanquement des unités a pied, et aux raids en territoire ennemi; s'il ne peut éviter l'engagement, le cavalier met pied à terre et combat en tirailleur. Pour cela, il lui faut évidement une arme adaptée a son moyen de déplacement, mais capable de rivaliser en portée et en précision avec le fusil d'infanterie.
Le problème se pose en terme semblables pour le cavalier confédéré, à cette différence qu'il ne lui suffit pas d'émettre des doléances a son gouvernement pour se voir doter d'une telle arme. Encore lui faut-il en récupérer une par ses propres moyens, le plus souvent aux dépens d'un cavalier nordiste un peu trop bleu.

Cependant, les carabines Sharps « empruntées» au cavaliers nordistes pas les Confédérés sont rapidement inutilisables en raison de leurs munitions particulières que le Sud est dans l'incapacité de fournir. Dès 1862, une copie sudiste de la Sharps est produite par la S.C Robinson Arms Manufacturing Company de Richmond ( Virginie ); elle ne s'avère être qu'une défectueuse imitation comme le rapporte en 1863 un lieutenant de cavalerie sudiste:
«Quarante de ces nouvelles carabines Sharps estampillées de Richmond ont été prises en compte hier par ma compagnie. Les hommes ont reçus l'ordre de les tester, sur neuf carabines essayées, sept ont explosé.»

Pendant la période comprise entre le 1er Janvier 1861 et le 30 Juin 1866, le gouvernement Américain a acheté a la Sharps R.M.C 80 512 carabines et 9 141 fusil. Si l'on considère les chiffres globaux de commande sur les armes à rechargement par la culasse, seul Spencer dépasse ce chiffre, mais principalement pendant la dernière année de la guerre. Le choix était d'ailleur difficile entre ces deux carabines comme en témoigne un cavalier de l'Union:
« La carabine Spencer était largement utilisé sur la fin, remplaçant la Sharps. Il y avait peu de différence entre les deux, j'ai tiré autant de coups dans une periode de 20 minutes avec une Sharps qu'avec une Spencer ; cette dernière tiré sept coups vraiment rapides mais était plutôt longue a recharger».



Image: Sharps model 1855

4 Les Berdan Sharpshooters

La Sharps, arme de cavalerie par excellence, allait cependant atteindre le sommet de sa renommée entre les mains des fantassins du colonel nordiste Hiram Berdan.
Dès 1861 Berdan, meilleur tireur national au fusil rayé depuis 15 ans, lance un appel par voie de presse « pour réunir les meilleurs tireurs du pays dans une unité de tirailleurs» sous son commandement. Le gouvernement fédéral approuve la constitution de ce corps d'élite le 15 Juin de la même année; l'épreuve sélective est draconienne: il faut pouvoir placé a 200 yards de distance, 10 impacts consécutifs à un éloignement moyen de du centre de la cible de moins de 5 pouces ( 12,5 cm ). Les candidats peuvent utiliser leur propre fusil, bien que beaucoup d'entre eux laissent finalement au gouvernement le soin de leur en fournir. Conscient de l'énorme publicité a retirer d'une telle sélection, les nombreux fabricants d'armes proposent chacun leur meilleur modèle : Berdan et ses hommes fixent leur choix sur le modèle 1859 de la Sharps R.MC, connu également sous le nom de «Sharps improved rifle military patern» ( fusil amélioré, type militaire).
Mais une nouvelle fois, les armes de Sharps vont connaître des difficultés avec les autorités militaires. Celles ci ne voient pas d'un bon œil ce plébiscite en faveur d'une arme qui ne leur inspire encore qu'une confiance très limitée. Malgré l'appui du président Lincoln, favorable a la requête du colonel Berdan, ce n'est que le 8 Mai 1862 après de nombreuses péripéties et avec un an de retard que le fusils Sharps parviennent a leurs destinataires: les 1st et 2nd US Sharpshooters Regiment, respectivement commandé par les colonel Berdan et H.A.V Post.

Notons a cette occasion une confusion a éviter sur l’appellation des hommes de Berdan et Post: Sharpshooters ne signifie pas « tireurs à la Sharps» comme on pourrait le penser, mais tout simplement tireur d'élite, l'adjectif Sharp se traduisant par « Fin, aiguisé, effilé ».
Les faits d'armes des Sharpshooters pendant la guerre de sécession sont trops nombreux pour être tous cités ici. L'un d'entre eux est particulièrement digne d’intérêt car certains y ont vu le v éritable sauvetage de l'armée nordiste a Gettysburg, alors que les Sudistes avaient la victoire a porté de fusil.
Le 2 juillet 1863, deuxième jour de la bataille, le général Longstreet fait pousser en avant ses 30 000 hommes vers le centre névralgique du terrain: Little Round Top. S'il y parient, il coupe en deux l'armée nordiste et assure a sa cause une victoire certaine et décisive. Sur son chemin, a moitié cachée dans les bois sur le flanc des troupes de l'Union, se trouve pistée une simple compagnie de Sharpshooters, renforcée de deux compagnies de fantassins du Main armée de Fusils a rechargement par la bouche. Le combat ne dure que 25 minutes, pendant lesquelles chaque Sharpshooter a tiré une moyenne de 95 coups. Chez l'ennemi la surprise est totale et la cadence effrayante de tir, à laquelle s'ajoute l'invisibilité des tireurs grâce aux sous-bois donne l'impression d'une invincible résistance de la part- de « deux régiments fédéraux». Les sudistes abandonnent le terrain n'ayant put faire qu'un seul prisonnier parmi les Sharpshooters, a qui l'ont doit ce funeste témoignage:
« Il m'est impossible de décrire le massacre que nous avons fait dans leurs rangs. Cela dépasse tout ce que j'ai put voir de mon temps d'active avec un si petit effectif et dans un aussi cour délai. Ils étaient empilés les uns sur les autres. Le docteur avait du mal a croire que nous étions si peu a combattre alors qu'il n'avait jamais vu de toute sa vie comme il disait, une telle densité de plomb, que celle partant de ce sous-bois!»

300 hommes dont seulement 100 armés de Sharps, avaient mis en déroute une armée de 30 000 soldats.



Sharps model 1859 utilisé par les Sharpshooters




Le colonel Berdan commandant le 1st US Sharpshooters, et son éclaireur et tireur d'élite "California Joe" armé du fusil Sharps model 1859
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous avons partagé l'incommunicable expérience de la guerre. Nous avons ressentit, nous ressentons encore, la passion de la vie a son paroxysme. Nous étions jeunes, et nos cœur ont étés touchés pas le feu.

Oliver W Holmes
Back to top
Visit poster’s website
Bdellium
CADET
CADET

Offline

Joined: 02 Mar 2015
Posts: 12
Localisation: France
intérêt(s) pour la CW: costumes ; armes

PostPosted: Mon 2 Mar - 15:30 (2015)    Post subject: La Sharps des évenements du Kansas a la guerre de sécession Reply with quote

Les 1eres carabines Sharps étaient en calibre 58 et à poudre noire. Si le rechargement se faisait par la culasse à l'aide du fameux bloc tombant (innovation à l'époque) les cartouches étaient en papier et le déchirement de celle-ci se faisait lors de la remontée du bloc (la fameuse culasse). L'ignition, elle, était non innovante mais à l'aide d'une capsule à fulminate de mercure. Je ne vois pas comment lors des essais du fameux lieutenant de cavalerie sudiste (dont le nom n'est pas rapporté dans le texte) les sept sur neuf carabines testées ont pu exploser ... Gageons sur le fait qu'en 1863 la PSF n'était pas encore inventée puisqu'elle ne verra le jour qu'à partir de 1884. Je pense que les militaires avaient sur-dosé leur quantité de PN ou que l'acier de la S.C Robinson Arms Manufacturing Company de Richmond ( Virginie ) était de mauvaise qualité due aux pénuries de la guerre.  
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Inch hatte einen kamaraden
Back to top
Visit poster’s website
USGrant_1863
ORDNANCE SERGEANT
ORDNANCE SERGEANT

Offline

Joined: 29 Jun 2014
Posts: 240
Localisation: Cherbourg
intérêt(s) pour la CW: Tout, mais surtout nord

PostPosted: Mon 2 Mar - 16:36 (2015)    Post subject: La Sharps des évenements du Kansas a la guerre de sécession Reply with quote

La mauvaise qualité de l'acier semble plus plausible, et puis il est possible qu'elles aient été faites un peu a la vas vite pour équiper plus vite les troupes, ou que le journaliste n'ai pas vérifié les sources, je ne fait que retranscrire l'article, il y a sans doute des défauts comme dans toute les revues de presse, d'autant que celles là sont plus anciennes, les documents sur la CW devaient être plus difficiles d'accès
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous avons partagé l'incommunicable expérience de la guerre. Nous avons ressentit, nous ressentons encore, la passion de la vie a son paroxysme. Nous étions jeunes, et nos cœur ont étés touchés pas le feu.

Oliver W Holmes
Back to top
Visit poster’s website
USGrant_1863
ORDNANCE SERGEANT
ORDNANCE SERGEANT

Offline

Joined: 29 Jun 2014
Posts: 240
Localisation: Cherbourg
intérêt(s) pour la CW: Tout, mais surtout nord

PostPosted: Mon 2 Mar - 16:37 (2015)    Post subject: La Sharps des évenements du Kansas a la guerre de sécession Reply with quote

Je n'ai d'ailleur jamais entendu parlé de l'action des sharpshooters a Gettysburg a part dans cet article, je ne savais même pas qu'ils étaient présents
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous avons partagé l'incommunicable expérience de la guerre. Nous avons ressentit, nous ressentons encore, la passion de la vie a son paroxysme. Nous étions jeunes, et nos cœur ont étés touchés pas le feu.

Oliver W Holmes
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> ARMES, UNIFORMES, EQUIPEMENTS -> Armement -> Généralités All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group