Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

il y a 150 ans ... 1864
Goto page: <  1, 2
 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> DAY AFTER DAY...
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Fri 6 Jun - 06:38 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?


Nouvelles reçues de Richmond par coursier, aujourd'hui, le 6 juin 1864


Le Sentinel de Richmond, le 28 mai. 

Les cadets de Virginie (Bataille de New Market).
 
Le bataillon des cadets de Virginie et le Lieut.Col Ship ont défilé sur la place hier soir dans le but de recevoir une décoration des mains du gouverneur Smith. Le drapeau, qui était l'enseigne de notre État, a été présenté par le gouverneur lors d’un discours approprié, après quoi le Bataillon a été passé en revue par le général Bragg. 

Lors de cette cérémonie, l'Hon. Thos. S. Bocock, Président de la Chambre des représentants, a adressée au Bataillon un discours éloquent et patriotique. Ensemble, Smith et les fanfares ont alterné musiques et discours. 

Une foule nombreuse, composée aussi bien de femmes que de soldats, a participé aux cérémonies.


Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Dr Feelgood
MAJOR GENERAL
MAJOR GENERAL

Offline

Joined: 25 Sep 2011
Posts: 4,515
Localisation: Au sud (de l'Eure et Loir)
intérêt(s) pour la CW: Histoire, uniformes

PostPosted: Sat 7 Jun - 09:38 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Avec nos encouragements.   
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Écoute Bernard, j'crois que toi et moi, on a un peu le même problème. C'est-à-dire qu'on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c'est : oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher !.
Back to top
Visit poster’s website
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Sun 8 Jun - 01:05 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Merci.......C'est un "Job" de dingue!!  


Des nouvelles du Richmond Sentinel, 

Le 24 mai.
Toutes les personnes possédant coton et chiffons en lin, sont priées de les envoyer à M. Chambliss, à l'Hôpital Winder, pour les soins de nos soldats blessés.

Le lundi 30 mai.
Prisonniers Yankee.
Au cours de samedi et hier, 157 prisonniers Yankee ont été reçus à Libby Prison. Ils ont été, pour la plupart, capturés dans les unités de cavalerie à Hawes' Shop, samedi soir.


Gravure de vue depuis la fenêtre de la prison de Libby qui montre Castle Thunder.




Des nouvelles du Richmond Examiner.
Le mardi 31 mai. 
Un mouton noir parmi eux.
Parmi les prisonniers Yankee reçus à Libby Prison hier, à partir des lignes du général Lee, était C.A. Morris, 4ème de cavalerie Pennsylvanie.
Il a été reconnu par nos Hommes comme un déserteur du 4ème de cavalerie de Virginie, Compagie A, et transféré à Castle Thunder en attendant son procès en cour martiale pour désertion à l'ennemi, la pénalité est la mort.


Le mercredi 1er juin.
Prisonniers.
Environ deux cents prisonniers Yankee, capturés dans le quartier de Atlee Station, ont été reçus à Libby Prison, hier.
Cent vingt-cinq d'entre eux ont été capturés par la Battle Brigade, lundi soir. Au moment de leur capture, ils étaient déployés en tirailleurs.

On lit dans le Times de New York. (Yankees)
Le journal signale que les rapports sur le terrain ont été suspendus par le ministère de la guerre en raison de la violente tempête des combats. Le Times n'a pas publié de rapport depuis les combats de ces 3 derniers jours et cela pendant trois jours de plus, il n'est seulement relevé que "les pertes seraient négligeables."




Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Fortyniner
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 10 Jan 2012
Posts: 1,949
Localisation: Aux confins du Calvados et de la Manche
intérêt(s) pour la CW: Tout ce qui s' y rapporte

PostPosted: Sun 8 Jun - 10:00 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Bravo pour ton travail de recherche, Mandy ! 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"When you have to shoot, shoot ! Don't talk !"
"Tuco" (Eli Wallach) in the movie "The good, the bad and the ugly)...
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Sun 8 Jun - 13:27 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Merci Fortyniner


Des nouvelles du Richmond Sentinel...........


Richmond Sentinel, le 4 juin.
 
Les nouvelles du front.

Hier matin, notre ville a été réveillée par le bruit de la bataille, qui a commencé à l'aube, entre Lee et les armées de Grant.
La canonnade était très active, et le bruit de la fusillade a également été nettement entendu dans les collines autour de la ville.

La lettre de notre correspondant détaille les opérations jusqu'à environ midi. Une visite sur les lignes de l'après-midi nous permet d'ajouter des éléments supplémentaires, plus particulièrement sur les affaires sur notre aile droite.

Les opérations d'hier étaient composées de l’action de nos tirailleurs lourds et continue tout le long de notre ligne, lors d'un assaut majeur et déterminé sur une partie de celles-ci, détenue par Kershaw, (Commandant de la Division de McLaw) Hoke, et Breckinridge. 
 
Sur cette partie, Grant, selon sa tactique habituelle, avait massé ses forces, et fait de nombreux assauts répétés en direction de nos lignes, contre Kershaw. On en dénombre quatorze. Des attaques distinctes ont été adressées ici et là. Elles ont toutes été repoussées, avec grand carnage des assaillants. Nos Hommes s’en sortent pratiquement indemnes.

Sur la ligne de Breckinridge, les Yankees auraient été récompensés par un succès partiel, mais momentané. 
Nous avons été informés de leur passage ponctuel dans nos fortifications et qu'ils ont saisi trois pièces d’artillerie mais ont été rapidement chassés de nouveau, et le terrain récupéré.

La lutte, qui consistait en une tentative de l'ennemi de prendre d'assaut nos parapets au point indiqué, a pris fin dans leur échec complet. Nous n'avons pas avancé, mais nous nous sommes évertués à tenir notre position.

La perte de l'ennemi, dans ses assauts obstinés et répétés, est très lourde. Toute estimation pourrait, bien sûr, n’être que conjecturale. En face de la ligne de Kershaw, on nous a dit qu'il pouvait compter, de sa position, environ cinq cents Yankees, soit tués ou blessés. Beaucoup de ces derniers malheureux auraient agité leurs mouchoirs comme un signal pour nos hommes afin de les emmener et leur administrer des soins. Mais l'escarmouche incessante et feu des tirs de précision de l'ennemi, il était impossible de répondre à leur demande.
 
Si nous prenons ce chiffre comme base, on peut estimer que Hoke et Breckinridge ont fait de nombreuses victimes dans ce drame sanglant, la perte des troupes Yankees doit être estimée très élevée. Certainement au nombre de dix ou douze mille, en tués et blessés. Nous avons également un millier de prisonniers sur cette partie de la ligne.

L'escarmouche d'hier était particulièrement vive et agressive. Elle était accompagnée d'artillerie assez puissante pour un engagement considérable. Les tireurs d'élite de l'ennemi eu un certain succès dans leur action contre nos hommes, et surtout de nos gradés, au cours de leurs opérations de tirailleurs. Armés de leurs fusils à longue distance, fournis avec des vues télescopiques, ils grimpent aux arbres dans la distance, et font feu sur tous ceux qui s’exposent au-dessus de nos parapets. Nos soldats ne doivent qu’à eux-mêmes et à leur pays pour leur donner moins de cibles dans cette pratique.

L'objet de l'ennemi, dans la direction de son attaque sur la partie de la ligne que nous avons indiqué, était sans doute de s'emparer des collines et particulièrement de la position forte de Gaines Mill, qui se trouve à l'arrière de notre ligne, en ce moment et d'ouvrir une brèche, si possible, à Bottom’s Bridge, et opérer une jonction avec Butler. Il en est résulté une cuisante et désastreuse défaite de cet objectif.

Bref, hier était un jour radieux pour nous, et une grande défaite pour Grant. Hier, nous n’avons perdu aucun terrain à notre droite, nous avons même conquis une grande partie sur notre gauche, nous avons fait près de deux mille prisonniers, nous avons mis hors de combat peut-être dix mille soldats yankees, et nous ne souffrons que de très légères pertes. - Dieu merci!

Hier soir, au soleil couchant, les escarmouches, qui avaient diminuées, sont redevenues très actives et bruyantes, et portaient à l'auditeur éloigné le son des engagements. Nous ne serons pas surpris si nous apprenons avant de mettre ces lignes sous presse, que l'ennemi a profité des ombres du soir pour organiser une autre charge sur nos lignes……


--------------------------------------------------------------------------------------------

Contexte du champ de bataille:



Tractations entre Grant et Lee:


Le 5 juin, Grant entame des discussions avec Lee, dans un effort pour récupérer ses morts et ses blessés d'entre les lignes. En raison de l'incompréhension, de l'acharnemment des soldats au feu, de la persistance de combats effroyables et la mauvaise communication, le "Drapeau Blanc" n'a pas été accepté par les troupes confédérées jusqu'au 7 juin.




Image rare des troupes Yankees brandissant le "Drapeau Blanc":







Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Mon 9 Jun - 19:30 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Nouvelles (Ponctuelles) du Nord, le 9 juin 1864 (N-O Bee), Rue de Chartres, entre les rues Bienville et Conti.:


Nouvelles du Nord.
 
Par l’arrivée du steamer Evening Star, nous avons reçu des journaux de New York jusqu’au 1er au soir. Nous y puisons les nouvelles suivantes :
 
Guerre en Virginie
 
Nous lisons, dans le Courrier des Etats-Unis qu’il est probable que Grant a déjà établi une nouvelle base d’opérations. Un corps d’armée est installé au confluent de la petite rivière Totopatomoy ….et le reste de l’armée doit s’étendre jusqu’à White House. Certainement, nous reverrons les noms de  Chickohominy River, de Bottom Bridge. Les cartes du théâtre de la guerre de juin 1862 serviront en juin 1864 et l’on pourra comparer les manœuvres de McClellan.
 
Dépêches télégraphiques.
 
Depuis deux jours,une grande partie des troupes du général Butler a été envoyée directement par le James et le York à White House, la nouvelle base d’approvisionnement du général Grant.
 
Le Times vient de publier, dans un Extra, les nouvelles suivantes, reçues par le télégraphe militaire.
Les nouvelles de Grant vont jusqu’à mardi 31mai à 6h A.M.. Ewell a tenté un mouvement de flanc sur notre gauche et Grant dit qu’elle a été aisément repoussée. La distance de Richmond est de 7 milles.
Une attaque générale a été ordonnée, mais si tard dans la journée, qu’on n’a rien pu faire qu’emporter les lignes de tirailleurs rebelles. La partie n’est pas gagnée.
Lee s’efforce évidemment de se placer derrière ses lignes de fortifications sur le Chickohominy.
 
 
Publicité.
 
Spiritueux.
E. Bordelois, marchand commissionnaire, vend à très bas prix, des vins et liqueurs en provenance directe de France.
S’adresser au N°41, Vieille Levée, Nouvelle Orléans.
 
Soins.

Dents artificielles. Grand perfectionnement !
Les personnes qui ont porté les dents artificielles de l’ancien genre,lesquelles sont retenues avec des crochets aux dents naturelles, savent bien qu’elles nuisent à celles-ci.
On évite tout cela en se servant des plaques adhésives ou atmosphériques perfectionnées du Dr. West. Ces plaques ne sont nullement attachées aux dents naturelles. Le travail est toujours garanti !
S’adresser au Cabinet, rue St-Charles au N°112, près de la place Lafayette.



Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Fri 13 Jun - 06:01 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Aujourd'hui, fin de la bataille de Cold Harbor.


Cold Harbor, un massacre pour les troupes de l'Union (110000 hommes). Une victoire stratégiquement relative du général Lee (60000 hommes).


Une véritable boucherie.......13000 morts pour l'Union et seulement 2000 pour les confédérés. On dénombrera quelques 50000 blessés......


La bataille...........


Le 31 mai 1864, Lee envoya sa cavalerie, sous le commandement de son neveu Fitzhugh Lee, prendre le contrôle du carrefour de Cold Harbor.
Dans le même temps, la cavalerie de l'Union se porta vers le même secteur.
Dans l'après-midi, un engagement de cavalerie se produisit et les Fédéraux, supérieurs en nombre, prirent le contrôle du carrefour, repoussant les Sudistes un peu au-delà de ce dernier.
Conscient de l'arrivée imminente du gros des forces ennemies, chaque camp dépêcha sa propre armée vers le secteur.

Le 1er juin, les armées entrèrent véritablement en contact.
Grant décida d'un assaut immédiat des positions sudistes mais, du fait de la fatigue de ses troupes, l'assaut fédéral ne put être lancé avant 18H30.
Deux corps nordistes attaquèrent la ligne confédérée, subissant de lourdes pertes sous les tirs adverses.  Les Fédéraux parvinrent brièvement à s'emparer d'une partie de la ligne sudiste avant d'en être rejeté.
A la tombée de la nuit, le combat perdit en intensité.  L'Union venait de perdre 2.200 soldats dans un assaut frontal aussi précipité qu'inutile.  Plusieurs généraux nordistes, Meade en tête, reprochèrent à Grant d'avoir lancé un assaut sans reconnaissance préalable.

Le 2 juin, Grant décida d'un assaut massif contre des secteurs bien déterminés.  Il décida d'attaquer le flanc droit de Lee avec trois corps d'armée totalisant 31.000 hommes.  Dans le même temps, Grant ordonna une attaque de diversion contre la gauche sudiste.
Les Fédéraux ne s'étant pas remis des combats de la veille, Grant postposa l'assaut jusqu'à 17H00 avant, finalement, de le remettre au lendemain à 4H30.
Grant ne donna pas d'ordres précis à ses subordonnés, leur laissant le choix de l'endroit à attaquer et le soin de se coordonner avec les autres officiers subalternes.
Lee prit avantage du délai pour consolider ses défenses.  Sur un front de 11 kilomètres, appuyé sur chaque flanc par les rivières Totopotomoy et Chickahominy, il éleva de puissants ouvrages composés de terre et de bois.  L'artillerie confédérée fut placée de façon à tenir sous son feu les voies d'approche et des repères furent plantés dans le sol pour aider les artilleurs à régler plus précisément leurs tirs.  De nombreuses tranchées en zigzag furent creusées par les Sudistes qui prirent le soin de permettre aux différentes positions de pouvoir se soutenir entre elles.
Bien qu'ignorant les détails des défenses sudistes, les soldats fédéraux qui avaient survécu aux combats de Spotsylvania ne se bercèrent pas d'illusions et beaucoup écrivirent leur nom sur un bout de papier qu'ils accrochèrent sous leur uniforme dans l'espoir de pouvoir être identifié en cas de malheur.  Un journal ensanglanté, appartenant à un soldat de l'Union, sera découvert ultérieurement sur le champ de bataille et se terminait par ces mots : "3 juin 1864.  Cold Harbor.  J'ai été tué."

Le 3 juin à 4H30, trois corps fédéraux s'avancèrent dans le brouillard.
Le feu confédéré provoqua directement de fortes pertes et les assaillants furent cloués sur place.  Repoussée sur toute la longueur du front , l'attaque fédérale fut la plus mortelle et la plus inutile depuis l'assaut contre Marye's Heights lors de la bataille de Fredericksburg en 1862.

Sur le flanc gauche fédéral, les Nordistes parvinrent partiellement à pénétrer les défenses sudistes, capturant plusieurs centaines de prisonniers et quatre canons.  Toutefois, une contre-attaque sudiste ne tarda pas à chasser les assaillants des positions conquises. 
Au centre, l'assaut nordiste fut enrayé sur place.
Sur la droite nordiste, lancés sur un terrain difficile traversé par deux ravins, les Fédéraux furent mis en pièces sous les coups de l'artillerie de Lee.
A 12H30, Grant reconnut son échec.  Envisageant toutefois un nouvel assaut, il ne fut pas suivi par ses subordonnés.
Les Fédéraux venaient de perdre de 3.000 à 7.000 hommes.  Les Sudistes moins de 1.500. 

Du 4 au 12 juin, plus aucun assaut massif ne fut lancé.  Les deux armées s'affrontèrent dans une guerre de tranchées où les tireurs d'élite firent de nombreuses victimes.  Chaque camp bombarda les positions adverses à coups d'artillerie.  En dépit de l'absence d'assaut réel, les pertes de cette période furent deux fois plus importantes que celle du seul 3 juin.
Grant refusa de réclamer une trêve pour récupérer ses blessés, estimant qu'en agissant de la sorte il reconnaîtrait sa défaite.  Lorsque Grant se décida enfin à demander une cessation des hostilités de quelques heures, il était trop tard pour la plupart des blessés fédéraux.  Il n'en fallut pas davantage à la presse du Nord pour le qualifier de "boucher".
Le 12 juin, selon une habitude désormais bien établie, l'armée du Potomac rompit l'engagement pour déborder la droite nordiste sudiste, marcher vers le Sud, franchir le fleuve James et venir assiéger la ville de Petersburg, noeud ferroviaire essentiel situé au sud de Richmond.
Petersburg et Richmond faisant partie du même réseau défensif, il apparut évident que la chute de l'une entraînerait automatiquement celle de l'autre........








Pour les passionnés de cette bataille un lien intéressant sur les fouilles réalisées de ce site où les combats furent terribles:


http://www.hanoverbrass.com/about-hanover-brass-foundrygary-williams.html



Amicalement.







-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord


Last edited by Mandeville de Marigny on Fri 13 Jun - 19:56 (2014); edited 1 time in total
Back to top
Fortyniner
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 10 Jan 2012
Posts: 1,949
Localisation: Aux confins du Calvados et de la Manche
intérêt(s) pour la CW: Tout ce qui s' y rapporte

PostPosted: Fri 13 Jun - 08:54 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

@ Mandy  :  Bravo pour tous tes comptes-rendus !   Néanmoins, dans ton dernier paragraphe, n'as-tu pas écrit


par erreur que "l'Armée du Potomac rompit l'engagement pour déborder la droite nordiste, marcher vers le Sud..." ?


Tu voulais dire la "droite sudiste", je suppose ?  
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"When you have to shoot, shoot ! Don't talk !"
"Tuco" (Eli Wallach) in the movie "The good, the bad and the ugly)...
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Fri 13 Jun - 19:54 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Oui Fortyniner  , certainement, les doigts sont peut-être fatigués....  ....J'édite.





On voit sur cette carte les mouvements de l'Union après le désastre de Cold Harbor en direction de Petersburg....







Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord


Last edited by Mandeville de Marigny on Fri 13 Jun - 21:15 (2014); edited 2 times in total
Back to top
Fortyniner
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 10 Jan 2012
Posts: 1,949
Localisation: Aux confins du Calvados et de la Manche
intérêt(s) pour la CW: Tout ce qui s' y rapporte

PostPosted: Fri 13 Jun - 20:19 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Comme quoi je suis en classe, de temps en temps... 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"When you have to shoot, shoot ! Don't talk !"
"Tuco" (Eli Wallach) in the movie "The good, the bad and the ugly)...
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Fri 13 Jun - 22:32 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Nouvelles (Ponctuelles), le 14 juin 1864 (N-O Bee), Rue de Chartres, entre les rues Bienville et Conti.: 


Expédition navale.
 
L’Era publie une correspondance datée du 5 juin qui rend compte d’une expédition faite par deux canonnières dans les rivières qui se jettent dans la baie de Biloxi. Les deux canonnières ont réussi à passer les bastions d’Océan Springs, ont remonté la Bull River, ont détruit des salines et tous les bacs et bateaux qu’elles ont rencontrés. Le major Toby et le lieutenant Wilkinson ont été faits prisonniers dans une maison à Fort Bayou. Les bateaux étaient très nombreux dans le pays et il y avait des fruits en abondance.
 
Prières.
 
La malheureuse guerre qui désole ce pays a dispersé des familles étroitement unies jusqu’au moment où elle a éclaté. Les parents restés au foyer prient pour ceux qui l’ont quitté et forment des vœux ardents pour le rétablissement de la paix et le retour des absents.
Nous apprenons qu’une messe sera célébrée à cette intention demain, mercredi à 8h du matin, à la Cathédrale. On nous assure qu’une messe solennelle sera également célébrée vendredi prochain à sept heure du matin dans l’Eglise de Ste Rose de Lima, et que M. Alleau, le prédicateur aimé des fidèles de la Nouvelle Orléans, s’y fera entendre. Ce sera, selon toute probabilité, son dernier sermon, car il part samedi.
 
Publicité.
 
ON ACHETE, au plus haut prix, l’or, l’argent et tous les billets qui ne passent plus, au bureau de change.
 S’adresser aux N°13 et 15 rue St Charles. Ouvert de 7h du matin jusqu’à 8 heures du soir.
 
Clous Français pour Maréchaux Ferrants, à vendre à tous prix par Vose & West, rue des magasins, N° 119 et 121.




Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Sat 14 Jun - 10:05 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Pour information sur la campagne OVERLAND de Grant, dont la bataille de Cold Harbor est un des points marquants, voici un livre très récent qui traite du sujet: NO TURNING BACK




No Turning Back: 
Un guide sur la campagne de 1864, dite d’Overland, de la Wilderness à Cold Harbor, du 4 mai au 13 Juin 1864,
 
Les historiens Robert M. Dunkerly, Donald C. Pfanz, et David R. Ruth permettent aux passionnés de cette période de suivre les actions, comme s’ils y étaient, des armées et leurs combats dans les contrées de Virginie.
D.C. Pfanz a passé sa carrière d'historien au National Park Service en étudiant les champs de bataille où les campagnes ont débuté.
Dunkerly et Ruth travaillent sur ​​les champs de bataille en menant des investigations, fouilles, à la recherche d’information..





Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Sun 15 Jun - 15:20 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Nouvelles du Richmond Examiner, le 11/06/1864

LES YANKEE BLESSÉS DANS LES HÔPITAUX CONFÉDÉRÉS. 

 Voici une preuve de l'inhumanité absolue de Grant, le manque de soins et de la négligence de ses blessés.


Ils seront présentés dans les hôpitaux de Richmond où les mutilés et les mercenaires, abandonnés sur les champs de bataille, ont été rassemblés pour les soins. À ce propos ils seraient au nombre de onze cent et seront pris en charge dans les différents hôpitaux, dont nombre de quatre cent sont déjà sous traitement à l'hôpital n ° 21, sous la responsabilité du chirurgien Semple, rue Cary, près de la vingt-cinquième.


 Leurs blessures, venant après une longue négligence sur le champ de bataille, sont horribles à voir, d'autant plus que la classe des blessures concerne les combattants Yankees les plus désespérés, et laissés pour cette raison et devenant un fardeau pour les autorités confédérées.
Les blessures de beaucoup, lorsqu'ils sont reçus vivants, sont emplies d'asticots, et la mortification a dans de nombreux cas provoqué le décès à raison de huit à une douzaine par jour, mais même si c'est un petit pourcentage, de par l'état du blessé lors de son admission, son état est considéré puis dirigé vers un hôpital spécialisé. C'est une règle qu'une opération grave, comme l'amputation, soit pratiquée dans les meilleures conditions. D’autant que quatre ou cinq opérations, d'un caractère sérieux où la vie est en cause, ont lieu chaque jour. 


Les hôpitaux sont des grandes cliniques, et les opérations effectuées ont attiré des dizaines de chirurgiens qui désirent se familiariser en chirurgie.


On imagine bien les conditions déplorables lors des interventions chirurgicales et les  "Toubibs" improvisés se faisant la main sur les pauvres bougres....
 
 
Nouvelles du Richmond Enquirer, le 13/06/1864 


DESERTION DE L’ENNEMI.
 
Un homme du nom de Thompson, un membre du bataillon Arsenal, en désertion le vendredi juste après l'arrêt des combats, près de Bottom Bridge a rejoint nos lignes. Nos hommes ont pris l'habitude d'échanger du tabac pour du café avec les Yankees lors des accalmies. Thompson est allé prendre un café, et conservé. Il avait été, nous apprenons, déjà retenu au Castle Thunder pour des soupçons de déloyauté.


Cela se passait également lors de la WW1. Les besoins d'échanges, au front, étaient primordiaux. Le tabac et le café étant les symboles de la convivialité. Il faut dire que les combats acharnés usaient prématurément les troupes,elles avaient donc besoin de réconforts......


Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Wed 18 Jun - 00:09 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Nouvelles (Ponctuelles), le 17 juin 1864 (N-O Bee), Rue de Chartres, entre les rues Bienville et Conti.:


Attaque d’un bateau sur le fleuve.
Nous lisons dans le Memphis Bulletin du 1 juin : Un passager arrivé par le steamer Mississippi de la Nouvelle Orléans, nous informe qu’hier à Greenville ce bateau a reçu deux ou trois volées de mousqueterie. On était à table et on arrivait au dessert, mais à la première volée, hommes, femmes, enfants, officiers et soldats laissèrent tomer couteaux, fourchettes, cuillères et casse-noisettes, et aucun régiment de soldats n’embrassa jamais la terre de si près que tous ces gens, le plancher.
Quelques dames étaient horriblement effrayées. Une balle s’aplatit  sur le marbre de la salle de toilette. Personne ne fut atteint. Quelques milles plus haut, le steamer fut convoyé par une canonnière et ne fut plus attaqué.
 
Sérieux accident de chemin de fer.
On apprend de Syracuse (N. York)A la date du 8 juin, que le train express de l’est a éprouvé, dans l’après-midi de ce jour, un sérieux accident. La machine a fait explosion à 4 milles, tuant trois personnes et en blessant une trentaine d’autres, quelques-unes très gravement. La locomotive est en pièce ainsi que trois ou quatre wagons. Les corps de l’ingénieur et du chauffeur étaient enterrés sous la machine, le tender et le char à fumer qui formaient une masse de débris. Parmi les personnes blessées se trouve L.M. Bayless ( ?) de Détroit.. Il a été ammené à Syracuse où on lui a donné tous les soins possibles.
 
Publicité.
Cigares de la Havane et tabac en feuilles
Le soussigné offre au public, aux prix les plus bas du marché,un bel assortiment de véritables cigares de La havane, tous de choix,appartenant aux marques bien connues de Partagas, Cabanas, Figaro, Intimidad, Flor de Vega….
Aussi, sous les clés de la Douane, 36000 cigares de la havane et 54 balles de tabac , à vendre au prix coûtant !
S’adresser au N°31 rue Tchoupiloutas.

 


Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Sat 28 Jun - 10:14 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Nouvelles (Ponctuelles), le 23 juin 1864 (N-O Bee), Rue de Chartres, entre les rues Bienville et Conti.:


Nouvelles du Sud
 
Nouveaux Brigadiers
Nous voyons dans les dernières promotions que les colonels Terry, de la Virginie, et Evans,de la Georgie, ont été nommés Brigadiers généraux.
 
Dernières nouvelles du Sentinel de Richmond, daté du 4 juin, annonce l’arrivée de 850 prisonniers fédéraux à la prison de Libby.
 Ce journal les appelle : une masse de barbares, d’hommes incultes etc. Il dit que vendredi dernier, quatorze assauts ont été dirigés par Grant contre nos lignes sur la droite de Kershaw, Hoke, Wilcox et Breckinridge, et que tous ces assauts ont été repoussés avec grand massacre du côté des assaillants et avec très peu de perte du côté opposé.
Il reconnaît que nous avons obtenu un succès partiel sur Breckinridge, mais qu’ils ont ensuite regagné le terrain perdu. Il dit  que les pertes fédérales ont été très lourdes et il les porte de 10.000 à 12.000 dont 1.000 en prisonniers.
 
Mortalité à la Nouvelle Orléans.
Le bureau de Santé annonce dans son rapport officiel, publié hier, qu’ily a eu 233 décès dans les limites de la Nouvelle Orléans, du 13 au 19 juin inclusivement.
Les maladies qui ont fait le plus de victimes sont : La diarrhée, les convulsions, la dentition, la fièvre typhoïde, la dysenterie et la petite vérole.
Il est mort 131 blancs, 85 nègres et 17 mulâtres.
 
 
Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Fri 4 Jul - 07:05 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote


Nouvelles du sud.


Selon le Richmond Examiner, du 27/06/1864 .

Grand afflux de prisonniers. - Au cours de vendredi, samedi et hier, plus de trois mille prisonniers, dont une centaine de policiers, ont été emmenés à Richmond, de Saint-Pétersbourg, et seize cents autres ont été annoncées en route, ou prêt à venir. Le vendredi, 756 ont été enregistrés; le samedi matin 1088 ont été ajoutés, et l'après-midi, 348, avec trente officiers, versé dans un flux bleu sale et poussiéreux à travers les rues. Aucun des officiers n’était au-dessus du grade de major. Les prisons de Libby et alentours sont déjà remplies à craquer. Hier, la rumeur disait "encore, ils arrivent," et la retraite ombragée sur Belle-Isle a dû être ouverte pour leur hébergement. La venue de ces deux ou trois mille misérables impudents ci-dessus dans nos rues, démontre un fait qui est clair, ils sont trop nombreux et la facilité avec laquelle les voleurs yankees, les meurtriers, les ravisseurs de femmes et violeurs, les bandits se fondent parmi les prisonniers de guerre, couvrant ainsi leurs têtes lâches avec le bouclier de la miséricorde est une abominations de travail, et ne présage rien de bon pour la cause. Qui sait, si cela ne fait pas partie d'un grand plan global de subversion, comme un Cheval de Troie dans notre ville de Richmond sous la forme de prisonniers de guerre, qui consomment nos aliments dans ces temps de disette, et nécessite une forte garde pour les surveiller sous contrainte, lorsque le besoin de nos hommes est plus douloureux sur le front des combats….



Selon le Richmond Whig, en date du 29/06/1864,

Mayor' Court. - ... Bob, esclave de Miss Mary Jane Phillips, avait été pris dans la rue avec un gros morceau de bacon. Il a déclaré au maire que le bacon avait été lui a donné afin de le vendre, par Daniel Brown le cuisinier nègre dans la division  3D de l'hôpital Camp Jackson. L'affaire a été poursuivie jusqu'à ce matin. 


 
Wm. White et James Johnson, esclaves, ont été envoyés à Hustings Court pour avoir volé des couvertures, des draps, des tiroirs et des plaques d'étain du Medical Purveyor’s Department. Un grand nombre d’outils de différentes tailles ont également été trouvés sur les nègres.





Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Tue 8 Jul - 21:34 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Bonjour,
 
Ce soir (Le 08/07/2014), W9, Retour à Cold Mountain..............


Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Mandeville de Marigny
CORPORAL
CORPORAL

Offline

Joined: 28 Nov 2013
Posts: 78
Localisation: Vieille France
intérêt(s) pour la CW: Mandeville, également connu sous le nom anglais d'Antoine James de Marigny ou Mandeville DeMarigny - Colonel du 10e Régiment d'infanterie de Louisiane, ou 10th Louisiana Infantry Regiment.

PostPosted: Tue 8 Jul - 23:17 (2014)    Post subject: il y a 150 ans ... 1864 Reply with quote

Du New York Herald, le 04/07/1864 


LA SITUATION. 

La plus importante nouvelle de la guerre aujourd'hui est le compte-rendu d'un raid mené par les rebelles dans le Maryland. M. Stanton signale que l'ennemi s'avançait sur Martinsburg en vue de détruire la voie ferrée, mais il dit que les nouvelles ont été confuses et contradictoires. Les dépêches de la nuit dernière dans la presse, cependant, affirment que le général Sigel, après une lutte sévère de quatre ou cinq heures à Bunker Hill, a été contraint d'évacuer Martinsburg, ce qu'il fit en bon ordre, et se retira à Harper Ferry, où il occupe maintenant une position sur Maryland Heights. Il a été rapporté les troupes qui attaquent sont une partie du corps de Ewell. La propriété du chemin de fer et des trains de ravitaillement pour le général Hunter ont été descendus en un lieu de sécurité. 


Une dépêche, reçue à Baltimore, à cinq heures hier soir, déclare que les combats duraient depuis le matin près de Leetown, à environ dix miles de Harper’s Ferry et de trois miles à la gauche du chemin de fer, entre une force de l'ennemi qui se déplaçait dans la direction de Shepherdstown Pike et la position que le général Sigel avait laissé là pour occuper la place. Les deux forces engagées étaient de petite taille, et il est officiellement déclaré que nos troupes là-bas avaient réussi à repousser toutes les attaques. Toutes les marchandises et trains de voyageurs de l'Ouest ont été convoyés avec succès le samedi soir; mais aucun train express pour l'Ouest afin de quitter Baltimore hier soir. Au dernier décompte aucune blessure n'est a déplorer sur les routes ou les ponts. M. Stanton annonce une dépêche du quartier général du général Grant à neuf heures hier matin, concernant les résultats obtenus à la fin de l’attaque du chemin de fer  par la cavalerie du général Wilson à Danville . Il dit que soixante milles de chemin de fer ont été soigneusement détruits, et que la route Danville ne pouvait pas être réparé en moins de quarante jours, même si tous les matériaux étaient sur place. 


Il a détruit tous les forges où les rails peuvent être redressés, et toutes les usines où les ébauches pour les traverses peuvent être sciées. Trente milles de la route South Side ont été détruits. La dépêche précise que la seule perte du général Wilson est un petit wagon utilisé pour transporter des munitions, un train d'ambulance et douze canons. Les chevaux de l'artillerie et des wagons ont été totalement  mis hors service. Deux de ces canons ont été retirés de leurs voitures, les roues ont été brisées et jetées dans l'eau; et une autre arme avait été désactivée par un tir rebelle et casser les tourillons avant son abandon. Il estime sa perte totale de 750 à 1000 hommes, y compris ceux  perdus de la division Kautz. Nos correspondants annoncent l'arrivée du commandement du général Kautz  au camp près de Petersburg le jeudi, et du général Wilson à Cabin Point, sur la route de Surrey Court House, le vendredi matin. Il a ensuite été entendu que Wilson a perdu seize canons, qui devaient être détruits et abandonnés. Notre correspondant au siège du général Butler, transmis le 29 du mois dernier, dit que lors du retour du général Kautz, il a été signalé que le général Wilson avait perdu dix-sept pièces d'artillerie, dont quatre obusiers. Les renseignements complets au sujet de l'expédition sont très documentés par nos correspondants aujourd'hui. 



Une nouvelle supplémentaire des forces du général Hunter, hier, nous apprend qu'il était arrivé à Charlestown, en Virginie, avec tout son commandement, après une marche de cinq cents milles à travers les routes de montagne. Son travail a été fait avec courage. Il a vaincu l'ennemi dans cinq missions différentes, détruit la propriété du gouvernement pour une valeur de cinq millions de dollars de notre argent, y compris les usines, les tanneries, les usines, les fonderies et les fours dans la vallée de Shenandoah, de même à Lynchburg. Les établissements les plus importants de l'usine sidérurgique de Tredegar à Buchanan, où travaillaient cinq cents mains, et l'Institut militaire de Virginie, à Lexington, avec ses bâtiments vastes et le magasin, contenant une grande quantité de munitions et des armes, Tous les chemins de fer et le canal, sur la route, ont été totalement détruits. 



Les rebelles ont fait une attaque de nuit sur ​​les travaux de terrassement du général Ledlie, qui sont en cours de construction en face de Saint-Pétersbourg, à dix heures le vendredi soir. Ils ont chargé dans une grande force, mais ont été repoussés par un feu destructeur de nos hommes. Tout était calme lendemain matin et reste ainsi. Un grand feu a été observé à Saint-Pétersbourg le vendredi soir, et les cloches de l'incendie ont été nettement entendues par nos troupes. Les rebelles se renforcent dans la ville. Un grand corps est arrivé et se mit en position le samedi devant notre gauche. 

Une dépêche du général Sherman, datée d'hier à Marietta, en Géorgie, a été reçu par M. Stanton, annonçant l'évacuation de Kenesaw et Marietta par l'ennemi, et l'occupation des deux points par nos forces. Le Général Sherman dit que le général Thomas se déplace sur la route principale en direction de la Chattahoochie, et McPherson vers l'embouchure de la Nickajack, sur la route de Sandtown. Notre cavalerie est sur ​​les flancs extrêmes. Marietta est presque entièrement abandonnée par ses habitants. Plus d'un mille de rail du chemin de fer a été supprimé entre la ville et au pied de la Kenesaw. La lutte pour l'occupation de Kenesaw est dit, par notre correspondant, très sanglante et d'une durée d’au moins deux heures.



Nos nouvelles de Caroline du Sud datent du 30 du mois dernier, par le steamer Fulton. Un autre bélier rebelle (Navire) aurait été lancé à Charleston. Le croiseur rebelle Alabama et trois autres devaient faire leur apparition à Hilton Head. L’ Amiral Dahlgren avait reçu des informations du fait. Tout était calme dans le port, les batteries à Cummings Point lancent des obus occasionnels sur Charleston. Le Southern Paper, qui ont joint le général Foster, disent que M. Memminger a succédé comme Secrétaire au Trésor par  M. Furman, président de l'une des banques de Charleston. 



En date du 25 courant, de la Nouvelle-Orléans , on signale le départ d'une expédition du général Grover, avec dix mille hommes, jusqu'au MississippiAux dernière nouvelles il serait arrivé à Fort Adams et parcouru 15 milles à l'intérieur. Le but de l'expédition n'est pas dévoilé. Le Général Marmaduke, avec une grande force de rebelles composée de vingt milles hommes, mais cela est selon certains rapports, exagéré, tandis que d'autres affirment qu'il traversait l’ Arkansas, avec une force de huit mille hommes……..


Les traductions sont difficiles, mais on comprend les grandes lignes.....




Amicalement.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


"The Lee's Foreign Legion" Ce régiment était la légion étrangère des confédérés pendant le conflit de 1861 à 1865 et opérait avec l'armée de Virginie du Nord
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> DAY AFTER DAY... All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group