Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

patriotisme : les cocardes de la sécession ... et les autres

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> LES ARTICLES EN LIGNE
Previous topic :: Next topic  
Author Message
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Wed 9 Mar - 17:00 (2011)    Post subject: patriotisme : les cocardes de la sécession ... et les autres Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
"On peut voir partout des cocardes sudistes faites par les dames et nos fiancées »« les filles du Kentucky ont fait des cocardes pour nous et pratiquement chaque soldat en a épinglé une à son chapeau »"
 

Dès les premières rumeurs de sécession dans le sud , et tout particulièrement en Caroline du sud, des habitants manifestèrent leur soutien au mouvement séparatiste en épinglant des insignes sur leurs vêtements. Ces insignes étaient appelés cocardes.

Le port de la cocarde est apparu aux Etats-Unis pendant la guerre d’Indépendance à la fin du XVIIIe siècle, quand les soldats de l’armée de Washington n’avaient pas encore assez d’argent pour s’acheter des uniformes et que du simple soldat au général, rien ne pouvait distinguer les grades. Pour résoudre ce problème Washington écrivit:  « l’armée continentale n’ayant malheureusement pas d’uniformes, par conséquent beaucoup de désagréments surviennent du fait que personne n’est capable de distinguer les officiers des soldat. Il est désiré qu’un quelconque badge distinctif soit immédiatement fourni , par exemple, que les officiers portent des cocardes rouges ou roses à leur chapeau, les capitaines, des jaunes et les officiers subalternes des vertes »

Une anecdote du temps rapporte que durant la guerre d’indépendance, les soldats anglais auraient porté des décorations de fantaisie sur leurs chapeaux et les auraient appelé « cocardes  » , l’expression d’argot désignant ces cocardes était « macaroni » . Avec le manque d’argent , les soldats américains étaient obligés de porter d’autres signes distinctifs à leurs coiffures comme des touffes de poils d’animaux, des plumes … Et la phrase dans la fameuse chanson 'Yankee Doodle' est supposée venir de là "stuck a feather in his hat and called it macaroni." (place une plume à son chapeau et l’appelle macaroni)

Avant la sécession donc , le peuple de Caroline du sud commença à porter des cocardes tandis que des '"Minute Men" (miliciens prêts en une minute ) s’organisaient dans les principaux districts. Le badge adopté consistait en une rosette de tissu bleu de deux pouces et demi de diamètre avec un bouton militaire en son centre et destinée à être portée sur un coté du chapeau. Au moment de la sécession de l’état le 20 décembre 1860, la cocarde bleue se généralisa. La couleur avait été choisie comme couleur nationale du nouvel état indépendant (la Caroline du sud) , la convention de sécession ayant adoptée un drapeau bleu avec en son centre un palmier et un croissant de lune blanc.

La cocarde bleue fut portée par tous, même les femmes et les enfants se joignirent à la célébration de l’indépendance de l’état au palmier ! Une lettre indique «  non content de la porter eux-mêmes, les gens en accrochent partout , sur les voitures, chariots etc… A un endroit ou je me suis arrêté, tous les nègres en portaient. »

Un journal de Fayeteville (Arkansas) THE ARKANSIAN, nous décrit le 5 janvier 1861 la cocarde de Caroline du sud :
« Tout sur les cocardes sudistes:
le Herald nous a largement parlé des cocardes de sécession portées en ce moment par les mangeurs de feu du sud. Nos lecteurs seront peut être curieux de savoir à quoi ressemble ces badges de la trahison.
Caroline du sud: La cocarde est faite de trois épaisseur d’un tissu très sombre, cousues aux angles et tenues ensemble par un bouton sur lequel apparaît en relief un palmier avec deux flèches croisées avec un nœud de ruban en leur centre . La devise suivante se lit sur le rebord du bouton « Animous opibusque parati » (prêt avec nos esprits et nos intentions) »

Soldat et dame non identifiés , tous deux de Caroline du sud , portant une cocarde sécessionniste



Une authentique cocarde de Caroline du sud vue de face et de dos


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !


Last edited by ccffpa on Sat 1 Jun - 19:41 (2013); edited 1 time in total
Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Wed 9 Mar - 17:05 (2011)    Post subject: patriotisme : les cocardes de la sécession ... et les autres Reply with quote

Avant et après le retrait de la Caroline du sud de l’Union, une multitude de cocardes au palmier sont vues dans les rues de Charleston et cela devint rapidement une mode dans les autres états du sud que de montrer leur soutien à la sécession, puis à la Confédération, en épinglant leurs « cocardes de sécession d’état » à leur chapeau ou leur veste. (beaucoup en Caroline du sud étaient d’ailleurs faites avec des morceaux de feuille de palmier)

Le Dallas Herald (Texas) du 5 décembre 1860  indique: «   De nombreux citoyens apparaissent dans les rues de Dallas portant la cocarde de nos couleurs nationales, ruban bleu avec une étoile d’or , quelques uns en portent des rouges. Un vieux fermier a déclaré en notre présence qu’il voulait la porter sur son cœur et sur son front afin que le monde puisse connaître son opinion ! Il la porterait avec encore plus de fierté que la croix de la légion d’honneur » (curieuse comparaison en passant , que vient faire notre légion d’honneur au Texas ? Ce « vieux fermier » était il un rescapé des tentatives de colonisation de vétérans du 1er Empire au Texas après la chute de Napoléon ? )

Ce jeune garçon qui brandit le « star & bars » confédéré » , porte une cocarde de sécession à son chapeau


Le CHARLESTON MERCURY, du 19 décembre 1860 (la veille de la sécession de la Caroline du sud !) , mentionne le port de cocardes dans des états sudistes:
« Cocardes : ce qui suit est une description des cocardes adoptées dans le Maryland et la Virginie. Virginie: Double rosette de soie bleue avec un ruban de couleur jaune citron , le tout tenu ensemble par un bouton sur lequel apparaissent en relief les armes de la Virginie avec le nom de l’état et sa devise « Sic semper tyrannis »
Maryland.--Cette cocarde est formée d’une double rosette de soir bleue avec un ruban bleue , tenu de la même façon que pour la Virginie par un bouton d’état avec le simple mot « Maryland » au dessus des armes de l’état. »

Informations reprises mot pour mot dans THE ARKANSIAN du 5 janvier suivant.
L’INDIANOLA COURIER(Texas), du 24 Novembre 1860 observait déjà:
« Nous avons pu voir ces derniers jours un grand nombre de cocardes bleues surmontées d’une étoile de métal à cinq branches , portées sur les chapeaux ou les vestes de beaucoup de nos concitoyens. La cocarde est l’insigne commun aux citoyens des états du sud , l’étoile est particulière aux texans. La combinaison des deux emblèmes semble particulièrement appropriée . À ces temps troublés. Sans nul doute, ce badge sera adopté à travers le Texas par ceux qui favorisent la résistance par les actions des états contre les principes du parti des républicains noirs. »

Sans aucun doute , beaucoup de soldats du sud ont porté ces cocardes dans les premiers mois du conflit. On les y encourageait vivement parfois .

SAVANNAH [GA] REPUBLICAN, (Géorgie) 18 Juin 1861
« Des badges pour les soldats: Nous avons reçu la communication suivante du colonel Blanton Duncan, du [First] Kentucky Régiment [CS], stationné près d’Harper's Ferry: "Je voudrai suggérer ,que pour éviter toutes difficultés pour reconnaître les amis des ennemis, les soldats du sud devraient tous porter des cocardes bleues sur leur chapeau ou képi. J’ai l’intention de le faire pour tous mes hommes , et comme cet insigne est typique de notre cause , il serait des plus approprié. Dans un combat au corps à corps nous pourrions ainsi facilement distinguer ceux qui les portent ».

cocarde de Virginie , à droite, cocarde du Maryland


volontaires du sud. Celui de gauche porte une cocarde sécessionniste sur sa veste . En fait peu de photos de soldats sudistes en uniforme montrent ces cocardes . On les trouve surtout sur des civils ou des volontaires sans uniforme qui affichent ainsi leur appartenance.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Wed 9 Mar - 17:10 (2011)    Post subject: patriotisme : les cocardes de la sécession ... et les autres Reply with quote

Le port de ces cocardes dans les régions non sécessionnistes n’était évidemment guère apprécié du gouvernement fédéral , pourtant, en septembre 1861, les habitants de Baltimore (Maryland) les portaient encore . Le PUBLIC LEDGER de Philadelphie (Pa) nous rapporte à ce propos :  «  Le gouvernement est déterminé à faire cesser le port des cocardes de sécession et autres emblèmes qui ont été si honteusement exhibés à Baltimore les mois passés. Ceux trouvés portant ces cocardes dans le futur seront arrêtés comme traitres au gouvernement ».

En 1861, à Saint Louis , dans le Missouri , le général Halleck résolut le problème des badges sécessionnistes avec un certain humour qui n’est pas sans rappeler ce que décrétera plus tard le général Butler à la Nouvelle Orléans. Une partie des dames de la ville portaient ostensiblement des cocardes (rouges cette fois) pour marquer leur sentiment sudiste et défier les autorités fédérales. Halleck fit alors acheter une grande quantité de cocardes semblables et les fit distribuer aux prostituées de la ville avec ordre de les porter. Quand les « ladies » virent toutes les femmes de mauvaise vie arborer leurs cocardes, elles s’empressèrent de retirer les leurs !

(Stephen E. Ambrose, "Halleck: Lincoln's Chief of Staff" pp. 14-15 (Louisiana State University Press, Baton Rouge, 1996 edition)
D’autres emblèmes de soutien à la Confédération furent également portés : badges faits d’ivoire ou d’argent, rubans de cou, bracelets ou même bonnets. Le CHARLESTON MERCURY nous donne la description d’un de ces bonnets porté par une dame de Caroline du sud : « le bonnet est composé de coton blanc et noir et bordé d’un galon d’or, les plumes sont noires et blanches »
Le DALLAS HERALD, du 13 Mars 1861, mentionne une pièce : « il nous fut montré ce matin une médaille très belle et très bien exécutée , fabriquée ici pour commémorer la sécession des états du sud ou en proposition pour une future monnaie de la confédération , nous n’avons pu le savoir. La médaille est de la taille d’une pièce de cinq dollars en or. D’un coté un palmier avec des balles de coton, des sacs de sucre et un canon derrière lesquels apparaissent les rayons d’un soleil levant . Formant un demi cercle derrière ces rayons, quinze étoiles et la devise « pas de soumission au nord » 1860. Sur l’autre face, des plants de riz, de coton et de tabac forment un groupe autour de cannes à sucre et mélangent leurs feuilles. Autour sont gravés ces mots : La richesse du sud, riz, tabac, coton, sucre ».

cocarde de Caroline du Nord

cocarde de Caroline du sud , bouton sur une partie de feuille de palmier.

couple probablement de Caroline du sud , l’homme porte la cocarde à sa veste, il est possible que la femme porte quelque chose également à son cou…


Cocarde de Caroline du sud , faite de feuille de palmier avec un ruban bleu, blanc, rouge (tricolore qui n’est donc donc l’apanage des seuls unionistes !

Un volontaire sudiste en « battle shirt » avec une splendide cocarde

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Wed 9 Mar - 17:27 (2011)    Post subject: patriotisme : les cocardes de la sécession ... et les autres Reply with quote

Signalons que les cocardes de la guerre de sécession ne furent pas une exclusivité sudiste !
L’ARKANSIAN de Fayeteville , Unioniste on l’aura compris, donne également la description de la cocarde Nordiste : « Une double rosette au centre de soie rouge, à l’extérieur de soie blanche et un ruban bleu . Le bouton qui tient le tout assemblé montre l’aigle américain entouré des étoiles des Etats Unis »

Cocarde Unioniste portant en son centre un portrait du major Anderson, le défenseur de fort Sumter

Cocarde nordiste du Kentucky (rouge , bleu, blanc)

autre cocarde nordiste

soldat nordiste avec une cocarde

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> LES ARTICLES EN LIGNE All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group