Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

sacoche d'artilleur

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> ARMES, UNIFORMES, EQUIPEMENTS -> Equipements divers
Previous topic :: Next topic  
Author Message
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Sun 27 Feb - 20:33 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?



(tableau de Rick Reeves...pour info)

Les types que l'on voit à côté de chaque pièce d'artillerie, trimballant des sacoches en cuir, sont-ils des porteurs de cartes ?
ça m'étonne un peu à vrai dire...car dans ce cas, pourquoi une par pièce ?
ça fait un peu beaucoup, non ?

à moins que le dessin soit erroné, bien entendu




-----------------------------------------------------------------------------------------------------------



Last edited by The Spy on Mon 28 Feb - 08:19 (2011); edited 1 time in total
Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Sun 27 Feb - 21:16 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

ça sert à transporter les charges du caisson vers la pièce

HAVERSACK:  In artillery service: a leather bag, with a leather flap affixed, used to carry the powder bag cartridge from the limber to the weapon. The haversack was usually reserved for field pieces and mortars and its use was supposed to prevent accidents while the cartridges were being transported
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Sun 27 Feb - 21:40 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

Aaaaah, c'est un havresac  Ok, je croyais que c'était un porte-cartes ou une sacoche quelconque.

...mais j'ai du mal à comprendre quels genres de munitions ils trimballaient.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------



Last edited by The Spy on Mon 28 Feb - 08:11 (2011); edited 1 time in total
Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Sun 27 Feb - 22:52 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

lorsqu'une pièce d'artillerie est en batterie l'avant-train comportant le caisson se trouve quelques mètres à l'arrière de la pièce, il y a 4 hommes à la pièce, 1 au caisson(ici ils en ont mis 2)  et un (k5) qui fait la navette avec son havresac du caisson à la pièce, à cela on rajoute le sous-officier (G= Gunner) qui commande et qui assure le pointage
ci-joint un croquis montrant la disposition des hommes d'une pièce, il y en a 4 comme ça dans une batterie commandée par un lieutenant

comme c'est un document allemand la lettre K veut dire kannonier

Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Sun 27 Feb - 23:02 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

les munitions d'artillerie se présentent sous cette forme :

le boulet plein ou creux, ou le canister sont reliés à la gargousse de poudre, on met l'ensemble au fond du tube, ensuite on perce la gargousse au travers de la lumière et on place l'amorce dans la lumière, c'est prêt

Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Sun 27 Feb - 23:05 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

comment tirer au canon en 9 temps

Première mesure de sécurité

Établissez une large zone de sécurité de 50 pieds (15 m) entre les spectateurs et l'arme à feu. Personne ne doit être en avant de la bouche du canon à tout moment. Seuls les membres d'équipage ou le personnel autorisé doivent être dans cette zone.

Equipement requis

1. Deux hommes minima.
2. Caisson de munitions avec couvercle à fermeture automatique limité à ouverture angle maximum 80 degrés.
3. Brosse de conduit ou dispositif nettoyant (petit écouvillon pour nettoyer la lumière).
4. Vent pic (sorte d’aiguille servant à percer la charge au travers de la lumière).
5. Les gants de lourd soudeur en cuir.
6. poucier : protection en cuir pour le pouce afin d’obturer la lumière
7. La musette en cuir pour l'utilisation comme des munitions passe la boîte et un autre pour des matériels d'amorçage.
8. Éponge humide. Éponge sèche. (écouvillons) refouloir
9. Worm. (queue de cochon : pour enlever les débris de la charge qui vient d’être tirée
10. Seau d'eau (pour tremper l’écouvillon à chaque fois)
11. amorçage.
12. Dispositif d'amorçage (si utilisé).Linstock et slowmatch ou cordon.
13. chronomètre
14. vrille


PROCEDURE EN 10 TEMPS

I: CLEAN THE VENT (nettoyer la lumière)

Nettoyez le conduit comme le premier interviennent chaque nettoyage, chargement, l'ordre de tir. Utilisez un écouvillon de calibre 0.22 sur une tige appropriée et brossez le conduit entier deux fois.
S'assurer que le conduit est complètement sans restes poudre

II : STOP THE VANT (boucher la lumière)

Bouchez la lumière avec la pression du pouce pendant le nettoyage entier et la procédure de chargement. Cela signifie qu'aucun air ne doit échapper du conduit du temps le WORM entre à la gueule jusqu'à ce que le refouloir soit enlevé après que la charge été placée. Utilisez un poucier en cuir ou un lourd gant en cuir pour protéger votre pouce.

III : Worm the bore(queue de cochon)

En utilisant un outil avec deux pointes aiguisées d'acier qui reproduit un canon original le WORM nettoyant, passez deux fois dans le tube. Donnez deux rotations complètes du WORM au fond chaque fois pour prendre n'importe quels restes de charge et décoller n'importe quel résidu poudré. Le WORM devrait aller serré donc les pointes prendront des débris facilement.

IV : Wet sponge the bore : Éponge Humide

Éponge avec un humide (mais n'absorbant pas) éponge bien ajustée avec un chef de laine d'agneaux ou pose des tapis de laine sur un cylindre en bois fixé à un manche d’au moins un pied plus long que le tube. La fin de la tête d'éponge devrait se conformer à la forme du breechplug (âme du canon).

Appuyez l'éponge contre le fond avec la pression manuelle et donnez deux rotations complètes du manche. Retirez l'éponge en buste, la torsion, replacez ensuite contre le fond et donnez deux autres rotations complètes.

Enlevez l'éponge. Si n'importe quels restes à conteneurs poudrés ou la poudre non brûlée sortent avec l'éponge, répétez le processus entier, commençant avec l'Étape III : WORM.

V: Dry sponge the bore : Éponge Sèche

Après éponge humide, la même procédure est utilisée avec l'éponge sèche. L'éponge sèche est nettoyée et séchée de périodiquement avec un chiffon de type de serviette d'absorbant. (Le but de l'éponge sèche est d'enlever l'humidité d'excès du tube ; si l'eau est laissée dans le tube il peut causer la combustion incomplète de la charge de poudre suivante, le départ rougeoyant dangereusement d’un résidu.)

VI : LOAD THE PULVER (Charge de Poudre )

Utilisez un poteau en bois simple sans une tête, ou avec une tête sans à-coups effilée, pour qu'il puisse forcer la main devrait une ignition prématurée arriver. Les personnels devraient être bois dur dense (le cèdre ou l'érable).

Marquez le refouloir d'avance en deux endroits, un pour montrer la quantité de puits qui devrait être laissé tenant la gueule quand la charge est entièrement assise et l'autre pour montrer quand la dame est entièrement au fond du tube.

Le coffre de munitions devrait être placé 25 pieds (8m) derrière l'arme à feu. Des charges de poudre devraient être préparées d'avance comme spécifié dans les Règles 1 et 2 de Sécurité ci-dessous, enveloppées dans la feuille papier d'aluminium. Chaque charge devrait être gardée dans un conteneur individuel de sécurité dans le coffre pour les empêcher de forcer pendant le transport ou le renversement accidentel du coffre.

Ouvrez le coffre seulement assez longtemps pour enlever un conteneur de sécurité et soyez-le à une musette en cuir. (N'ouvrez pas de coffre après l'avertissement qu'une arme à feu est sur le point de tirer jusqu'à 10 secondes après que cette arme à feu a été déchargée. Cela doit empêcher des débris de conduit chauds de tomber dans le coffre).

Portez la charge dans la musette en cuir à l'arme à feu. (Gunner haversack) Ne continuez pas à charger à moins que 3 minutes ne se soient écoulées depuis que l'arme à feu ait dernièrement tiré (bien que la procédure nettoyante ait été achevée. Utilisez un chronomètre.

Ouvrez le conteneur de sécurité. Enlevez la charge feuille de métal enveloppée et placez-le dans la gueule d'une main en portant des gants de cuir

Portant les lourds gants, soyez au côté du canon avec autant de votre corps que possible derrière la gueule. Le refouloir d'une main, "feuillette au côté". Asseyez la charge légèrement avec des coups souples, courts. Ne faites pas forcer le refouloir contre la charge.

Immédiatement lorsque vous sentez de la charge atteignent le fond, laissez tomber votre main loin. Après que 10 secondes et après la vérification de la charge sont entièrement en place (selon les marques du refouloir) enlevez e refouloir, une main en dessous, "le pouce au côté". Cela peut exiger la prise et la sortie le puits à plusieurs reprises. Doivent à aucun temps plus du corps qu'absolument nécessaire être en avant du canon et jamais devant cela n'a Jamais deux

VII : LOAD the Projectile / le chargement du projectile

Le projectile chargeant la procédure est la même comme cela pour la poudre. Le refouloir est exploité avec des coups courts, d’une main, en dessous, le pouce au côté, jusqu'à ce que la marque montre que le projectile a été entièrement assis.

Comme avec tout le muzzleloaders, pour éviter pour d’éclater le canon c'est essentiel qu'il n'y ait aucun espace entre la charge poudrée et le projectile quand l'arme à feu est tirée.

Quand le refouloir est enlevé, après que le projectile est assis, le conduit peut être sorti.

VIII : PICK THE CHARGE percer la Charge
Pour assurer l'ignition, choisir l'emballage de charge de poudre par le conduit avec une pique ou une vrille tenue par le puits, entre le gant des doigts protégés.

La pique ne devrait pas être longue au point d’atteindre le bas du tube quand entièrement inséré afin d'éviter de faire des trous sous le conduit

IX : PRIM Amorçage

L'amorçage le conduit dépend du type d'ignition à être utilisé. Des systèmes typiques sont : linstock et poudre d'amorçage, fusible, cannettes d'amorçage, livres élémentaires de friction.22 blanc et capsule fulminante.

X: FIRE the gunTirer

L'homme a désigné pour enflammer la charge (No 4 ) appelle "Prêt à Tirer" d'une voix forte pour alerter d'autres équipages sur la ligne que son arme à feu est sur le point de tirer et notifier le capitaine d'arme à feu que la pièce est prête. À cet appel, tous les coffres de munitions ouverts sont immédiatement fermés. Le capitaine fait une inspection visuelle rapide de la zone en avant de la gueule ne s'assurer personne (des photographes, Les enfants, des animaux de compagnie, etc.) sont en danger et commandent "ensuite le Feu". L’allumeur est alors enflammé.

La poudre d'amorçage, le fusible et des cannettes d'amorçage sont enflammés avec un linstock (boutefeu) qui est assez long pour permettre au canonnier d'être debout à l'extérieur des roues. Le linstock tient l'allumette lente brûlante faite de corde de coton imprégnée avec le nitrate de potassium ou l'acétate principal le faire brûler.

Si un cordon est utilisé pour enflammer des livres élémentaires de friction, ou activer une serrure utilisant des capsules fulminantes ou la cartouche à blanc, il devrait aussi être assez long de permettre au canonnier d'être debout à l'extérieur des roues et de la voie de recul.

Commencez votre chronomètre pour être sûr qu'au moins 3 minutes s'écoulent avant que la poudre ne soit rechargée.
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Mon 28 Feb - 08:16 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

y'avait pas moyen d'être plus clair  Merci
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Mon 28 Feb - 09:42 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

normal, j'ai été artilleur chez les confédérés
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Mon 28 Feb - 13:22 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

...et Timmons continua en précisant : " comme j'en avais marre de ma taper le cul sur le caisson pendant les trajets, j'ai décidé un beau jour de m'asseoir sur l'un des chevaux qui tiraient l'attelage [...] c'était plutôt confortable, alors j'ai décidé d'y rester ; J'ai désattelé la pièce de 12, et je me suis tiré avec le canasson. C'était en 62...si mes souvenirs sont bons."


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
timmons
Lt COLONEL
Lt COLONEL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,104
Localisation: Nice
intérêt(s) pour la CW: reconstitution

PostPosted: Mon 28 Feb - 13:29 (2011)    Post subject: sacoche d'artilleur Reply with quote

c'est à peu près ça,

 il faut dire que l'attelage d'artillerie ce n'était pas une sinécure, 3 mecs sur les 3 chevaux de gauche avec une jambière au côté droit pour se protéger des ballottements du timon, les trois autres assis entrelacés sur le caisson de l'avant-train, encore plus inconfortable car il n'y a pas de suspensions, au bout de quelques heures ils en avaient  plein le .... au sens propre du terme
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> ARMES, UNIFORMES, EQUIPEMENTS -> Equipements divers All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group