Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Les clotures bizarres de là-bas

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> LA VIE DE L'EPOQUE -> La vie à l'arrière
Previous topic :: Next topic  
Author Message
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Sun 31 Oct - 15:01 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
.

Une question que je me suis souvent posé :
Quel est l'intérêt (si il y en a vraiment un) de faire des clotures en Zig-Zag ?
- c'est plus long à construire qu'une cloture droite ;
- il faut plus de bois qu'en allant tout droit ;
- il faut mesurer les angles entre 2 panneaux pour que la cloture ne soit pas biscornue...

Quel intérêt ?


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Sun 31 Oct - 16:47 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

l'intérêt principal de ces clotures c'est qu'elles n'ont pas besoin de clous pour tenir , les clous étaient une chose rare et précieuse (contrairement au bois !) au début de l'amérique et la manière de faire ces clotures s'est maintenue jusqu'à aujourd'hui dans pas mal de coins ...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Sun 31 Oct - 17:16 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Ah ouais...d'accord...pas con

Le hasard aurait-il fait que cette construction en Zig-Zag ait une incidence sur le comportement des chevaux ?... ou bien pas du tout ?...

On sait par exemple que les rayures des zèbres perturbent la vision en profondeur (3D) des fauves.
rien à voir me direz-vous, mais ces Zig-Zag dans la nature perturbent-ils les chevaux dans leurs sauts, par exemple ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
Charles W. Morgan
Cie QM SERGEANT
Cie QM SERGEANT

Offline

Joined: 16 Aug 2010
Posts: 261
Localisation: Plouharnel
intérêt(s) pour la CW: Marine confédérée

PostPosted: Sun 31 Oct - 18:00 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Heu ! Dites, ce ne serait pas une forme pour bloquer les congères et empêcher la neige d'envahir la route durant l'hiver ?

A+
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

In eighteen-hundred and sixty-one,
Roll, Alabama, roll!
This ship's building was begun,
Oh, roll, Alabama, roll!
Back to top
Turos M. J.
Lady
Lady

Offline

Joined: 28 Apr 2010
Posts: 346
Localisation: Varsovie Pologne
intérêt(s) pour la CW: histoire de chirurgie cette periode partculierement vie de Letterman et Mary E. Walker

PostPosted: Mon 1 Nov - 16:44 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Vous avez raison.
En Pologne, pendant l'hiver le long des routes , face à des obstacles similaires.
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Mon 1 Nov - 19:40 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Il est fort possible, en effet, que ces barrières jouent un rôle de rétention de la neige en hiver...mais ce n'est sans doute pas la seule raison qui explique cette technique de construction.

Je viens de trouver ce petit texte très intéressant.
ça rejoint ce que nous disait Paddy :

(texte traduit de l'Anglais)

Les barrières à rails dédoublés sont des types de barrières construites avec des matériaux impropres à la construction (châtaignier ou cèdre).
Les traverses, habituellement coupées en long (en "rails") sont traditionnellement utilisées pour les clôtures agricoles ou décoratives des Etats Unis. 

De telles barrières exigent beaucoup plus de bois que d'autres types de barrières, et ne sont donc pas communes dans les secteurs où le bois est rare ou cher. Cependant, elles sont très simples dans leur construction, et peuvent être réunies avec peu d'outils, même sur une terre dure ou rocheuse. Elles peuvent également être construites sans utiliser aucun autre outil ou matériel, accessoires souvent rares dans les régions frontalières. Elles peuvent également être partiellement ou complètement démontées si elles doivent être déplacées, ou si le bois devient plus utile pour autre chose.

Pendant la guerre civile, ces barrières devinrent une source importante de bois de chauffage pour l'union et les armées confédérées.

La technique de construction consiste à empiler les rails les uns sur les autres. Les barrières sont montées en zig-zag, ce qui les rend facile à créer, faciles à réparer, et facile à démonter. Quelques barrières ont cependant eu les rails empilés directement les uns sur les autres, fixés entre eux grâce à des doubles poteaux (un de chaque côté des rails) ; Cette dernière technique permettant de disposer de barrières plus permanentes et plus compactes, mais toujours faciles à réparer.

La longueur d'une barrière en zig-zag était telle que la distance entre les zigs ou les zag était de 16 pieds. Un propriétaire foncier pouvait donc compter les zigs et les zag le long de son champ et en déterminer ainsi la superficie.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Mon 1 Nov - 20:01 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Abraham LINCOLN, qui fut bûcheron au cours de ses jeunes années, restera sans doute le plus célèbre coupeur de traverses de tous les Etats-Unis, lui qui dira un jour :
" Quand je disposais de 8 heures pour couper un arbre, j'en passais 6 à aiguiser ma hache."



Au cous de la campagne électorale de 1860, Lincoln se fera connaitre sous le doux sobriquet de "the Rail-Splitter" (l'assembleur de traverses), qui était une référence à sa modeste jeunesse au cours de laquelle il exerça le métier de coupeur de traverses. Cette condition forçait l'admiration du peuple pour cet homme simple et rude : "the self-made men".

Pendant cette même campagne, Lincoln a également utilisé cet autre surnom devenue célèbre, "Honest Abe" (l'honnête Abraham)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,166
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Tue 2 Nov - 00:06 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

j'ajoute que l'on trouve des barrières de ce genre partout aux USA ou le bois est abondant , y compris dans les régions du sud ou la neige est par contre plutôt rare !
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 2 Nov - 08:38 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Va pour la neige



j'en reviens donc à mes chevaux...La question a l'air débile, certe, mais je suis sérieux.  

Ce genre de barrières influencerait-il de façon négative le comportement des chevaux lors d'un franchissement ?
un cavalier pour répondre, peut-être ?
Le phénomène a-t-il déja été observé... Ou sait-on si les chevaux ont tendance à refuser l'obstacle, face à ces barrières en Zig-Zag ?



Après tout... y'en a bien qui refusent de sauter par dessus une table...
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Tue 2 Nov - 12:23 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

C'est pire qu'Arabesque là! Au moins, la monture de Blutch sautait des obstacles de temps en temps! Mr. Green
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 2 Nov - 12:28 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Ouais...mais là on est en présence d'un cheval qui n'aime pas sauter les repas 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Tue 2 Nov - 12:38 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Gourmand va! Mr. Green
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
Charles W. Morgan
Cie QM SERGEANT
Cie QM SERGEANT

Offline

Joined: 16 Aug 2010
Posts: 261
Localisation: Plouharnel
intérêt(s) pour la CW: Marine confédérée

PostPosted: Tue 2 Nov - 17:29 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

C'est sûr que si on les fait en bois merdique, leur structure les rend plus difficile à abattre. Sans compter qu'une fois que les épineux s'y mettent c'est difficilement franchissable (Je n'ai aucun souvenir de ronces aux USA ! En tout cas, pas lors de mes randonnées dans les appalaches, j'y repense soudainement).

A+
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

In eighteen-hundred and sixty-one,
Roll, Alabama, roll!
This ship's building was begun,
Oh, roll, Alabama, roll!
Back to top
The Spy
.

Offline

Joined: 03 Feb 2010
Posts: 7,267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

PostPosted: Tue 2 Nov - 18:20 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

J'ai rien compris



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Back to top
Flo
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 1,808
Localisation: Paris
intérêt(s) pour la CW: Tout

PostPosted: Tue 2 Nov - 20:31 (2010)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Oui, ce sont les fameuses rail fence que l'on monte souvent en reconstit'
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

French Volunteers
Back to top
Visit poster’s website
bazoo
COLONEL
COLONEL

Offline

Joined: 23 Feb 2010
Posts: 1,386
Localisation: Lot
intérêt(s) pour la CW: Le punk, mais je trouve rien

PostPosted: Fri 7 Jan - 17:41 (2011)    Post subject: Les clotures bizarres de là-bas Reply with quote

Salutatous

Sur ces barrières quelques remarques :
- Comme le dit Paddy, le métal est encore cher à l’époque, donc les clous, coupés ou à fortiori forgés .Ces barrières n »en utilisent pas.
- Elles sont faites avec un outil qui est omni présent, le coutre ou départoir .
Cet outil sert aussi à faire les shinggles , bardeaux ou tavaillons en Français.
Le bois est ainsi fendu en suivant le sens du fil ;
Quand spy traduit : électorale de 1860, Lincoln se fera pénétrer sous le doux sobriquet de "the Rail-Splitter" (l'assembleur de traverses), qui….. on devrait traduire par fendeur de traverses.
A cette époque il était encore courant de fendre des planches à cause du coût de sciage , aussi bien au banc de scie ( scierie) qu’à la scie sur cadre.

Autre remarque, quand je li : « Les barrières à rails dédoublés sont des types de barrières construites avec des matériaux impropres à la construction (châtaignier ou cèdre).
Le cèdre comme le châtaigner sont au contraire très recherchés en construction car résistants en extérieur et faciles à fendre. Les bardeaux sont encore fabriqués en red cédar aux USA et en châtaigner en Europe. Actuellement, ils sont hélas sciés ce qui coupe le fil et laisse pénétrer l’eau.
Le châtaigner est aussi utilisé traditionnellement en charpente car il est très souple, insensible aux insectes et autres pestes du bois, il peut être travaillé vert ;
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vivre simplement pour que d'autres, simplement, puissent vivre (Gandhi)
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> LA VIE DE L'EPOQUE -> La vie à l'arrière All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group