Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Jacob Thompson et Clement C. Clay

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> L'espionnage
Previous topic :: Next topic  
Author Message
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Fri 2 Jul - 15:52 (2010)    Post subject: Jacob Thompson et Clement C. Clay Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Février 1864, vous êtes Jefferson Davis. Vous cherchez un chef pour une mission d'espionnage au Canada. Quel type d'homme avez-vous en tête? Un détective privé d'expérience? Un homme qui a de l'expérience dans les services secrets? Un homme discret, capable avec un bon jugement? Si vous avez dit « oui » à une de ces réponses, vous n'avez pas les mêmes critères de sélection que le président confédéré!!!

Quand on s'attarde aux curriculum vitae des candidats de Jefferson Davis, il est clair qu'il cherchait un homme avec un nom prestigieux. Initialement, il avait offert le poste à Alexander Hugh Holmes Stuart (cousin de Jeb Stuart). Avocat de formation, Stuart avait été Secrétaire de l'Intérieur à l'époque du président Fillmore (1850 à 1853) et sénateur (1857 à 1861).    

 
    
 
 
Stuart ayant refusé le poste, Davis se tourna vers Jacob Thompson et Clement C. Clay. Encore là, il s'agissait de candidats prestigieux qui avaient fait leurs armes en politique.    

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Fri 2 Jul - 15:55 (2010)    Post subject: Jacob Thompson et Clement C. Clay Reply with quote

Jacob Thompson avait une feuille de route impressionnante. "Self made man", il était un avocat de formation. Homme d'affaires et planteur fortuné, il était originaire du Mississippi.  
 
Secrétaire de l'Intérieur lors du gouvernement Buchanan, il démissionna de son poste lors de la sécession de son État. Il servit d'abord au quartier-général de P.G.T Beauregard. Par la suite, il devint inspecteur des troupes du général Pemberton à Vicksburg avant d'être élu à la chambre des Représentants du Mississippi.   
 
En avril 1864, Thompson reçut ses instructions verbalement de Jefferson Davis. Il avait une totale liberté d'action. La mission allait être d'une durée de 6 mois.    
 
 
    
 
 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Fri 2 Jul - 16:00 (2010)    Post subject: Jacob Thompson et Clement C. Clay Reply with quote

Son second, Clement C. Clay, était un avocat de formation et un ancien sénateur de l'Alabama (1853 à 1861). Il était un aristocrate de vieille souche dont l'asthme le rendait souvent irritable et indisponible. Malgré son état de santé, il était plus raffiné et moins impulsif que Thompson. Les deux hommes ayant des personnalités différences, Davis devait croire qu'ils allaient se compléter...   



 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
mcshan
Dernier rempart des frontières du Nord
Dernier rempart des frontières du Nord

Offline

Joined: 02 Feb 2010
Posts: 2,849
Localisation: Québec
intérêt(s) pour la CW: Politique et histoire

PostPosted: Fri 2 Jul - 16:10 (2010)    Post subject: Jacob Thompson et Clement C. Clay Reply with quote

 Le choix de Davis s'avérera boiteux pour plusieurs raisons :

1) La personnalité de Thompson est sa pire ennemie
L'ancien Secrétaire de l'Intérieur avait des manières qui ne plaisaient pas à tout le monde. Son langage était presque grossier. Un autre de ses défauts était qu'il riait trop longtemps et trop bruyamment!

Sans compter qu'il était un homme indiscret, crédule et inapte pour ce poste. Ses subordonnés avaient toujours peur que quelque chose arrive. Ses qualités de politicien ne faisaient pas de lui un bon espion en chef. Il était un homme têtu qui avait des opinions bien arrêtées. Il était aveuglé par la force de ses croyances au sujet de la cause confédérée.

De plus, il prit des décisions douteuses et irrationnelles au cours de son mandat. Sans compter que très rapidement, ses actions furent scrutées à la loupe par les agents des services secrets fédéraux. Ils connaissaient la plupart de ses complots à l'avance. Sans le vouloir, il compromettait les efforts de ses agents en faisant des confidences indiscrètes. Pour Adam Mayers, il est clair que Thompson était le mauvais homme pour être en charge d'une mission d'espionnage. La seule chose qu'il avait était l'argent, 600 000$, (une fortune à l'époque, 484 750 ), qu'il a dépensé librement et de façon irrationnelle.


2. L'attitude de Clay
Clement C. Clay était un agent secret irritable, soupçonneux et discutable. Il a peu contribué à la mission. John Castleman, dans ses mémoires, reprocha à Clay son manque de sens pratique et de jugement.

Pour la petite histoire, c'est lui qui avait autorisé le raid de St-Albans en octobre 1864. Thompson était contre ce projet. Par la suite, craignant l'eau chaude, Clay a nié en avoir donné l'autorisation. Il retourna au Sud avant que le verdict des raiders soit connu. Tout comme Thompson, il lui est arrivé de manquer de « courage politique ». Ayant peur pour sa peau, il avait affirmé qu'il était contre l'idée du raid de St-Albans quand il est connu qu'il l'avait autorisé contrairement à Thompson. Les raideurs avaient été dégoûtés par l'attitude de leur chef.
 
3. La relation difficile entre Thompson et Clay                                        
Il y avait beaucoup de tension entre les deux hommes. Clay détestait ouvertement Thompson et ne lui faisait pas confiance. Leurs problèmes de communication commencèrent dès le début de la mission. Ce fut l'obstacle le plus sérieux pour le succès de la mission. Il leur était impossible de s'entendre.

4. Les trois bases d'opération                    
L'animosité entre les deux hommes fit qu'il y eut deux missions. Jacob Thompson utilisait deux bases d'opération (Toronto et Montréal) tandis que Clement C. Clay opérait à partir de St-Catharine (Ontario). Le problème, c'est que les deux chefs n'échangeaient pas d'informations. Sans auncun doute, ils ont dû se court-circuiter à plusieurs occasions. Pendant qu'ls se déchiraient, les autorités canadiennes et fédérales travaillaient de concert. Dès la fin de 1864, ils tentaient de ruiner les efforts d'espionnage des Confédérés. Les Canadiens ne voulant pas être entraînés dans la guerre de Sécession.

Références :

Adam Mayers, « Montreal's Posh Rebel Rendez-vous », Civil War Times Illustrated, January/February 1993, p. 74.             

Adam Mayers, « Spies Across the Border », Civil War Times Illustrated, June 2001.pp. 28-35.                          

Adam Mayers, Dixie and the Dominion, Toronto, Dundurn Press, 2003, pp. 26-28.                           

Alexandra Lee Levin, This Awful Drama : General Edwin Gray Lee, C.S.A., and His Family, New York, Vantage Press, 1987, p. 134.
                             
Frank Van Der Linden, « Snakes in the Grass », America's Civil War, January 2009, p. 39.

Biographie de Alexander Hugh Holmes Stuart
http://bioguide.congress.gov/scripts/biodisplay.pl?index=S001030 
















-----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Back to top
Fortyniner
BRIGADIER GENERAL
BRIGADIER GENERAL

Offline

Joined: 10 Jan 2012
Posts: 1,949
Localisation: Aux confins du Calvados et de la Manche
intérêt(s) pour la CW: Tout ce qui s' y rapporte

PostPosted: Fri 19 Jul - 17:36 (2013)    Post subject: Jacob Thompson et Clement C. Clay Reply with quote

Comment voulez-vous qu'on arrive à travailler intelligemment quand on se déteste et qu'on est si différents !
Comme quoi, il n'y a pas que de nos jours que les politicards font de mauvais choix !
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

"When you have to shoot, shoot ! Don't talk !"
"Tuco" (Eli Wallach) in the movie "The good, the bad and the ugly)...
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> HISTOIRE -> HISTOIRE MILITAIRE -> L'espionnage All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group