Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

les romans sur la CW

 
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> LA GUERRE DE SECESSION ET LES MEDIAS -> LITTERATURE ET PRESSE ECRITE -> Livres en Français
Previous topic :: Next topic  
Author Message
ccffpa
COMMANDANT SUPREME

Offline

Joined: 01 Feb 2010
Posts: 7,167
Localisation: 78
intérêt(s) pour la CW: tout !

PostPosted: Wed 3 Feb - 19:14 (2010)    Post subject: les romans sur la CW Reply with quote

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lorena Bufford :
Bonjour à tous,
j'aurais aimé lancer un sujet.
A votre avis de quoi serait fait un bon roman historique sur la guerre civile?
Je ne parle pas de livre d'histoire, mais de roman. Selon vous, où serait la limite à ne pas franchir? Aussi bien pour rester dans l'histoire avec un grand H que de s'en écarter et partir sur des terrains hasardeux?
Ce qui fait un bon roman c'est aussi les personnages, mais je pensais d'abord au contexte et à l'univers qu'il faudrait y trouver pour que cela soit véridique tout en laissant suffisament l'imagianire faire le reste.
Si vous avez des idées sur le sujet...


ouioui
Qu'il soit vraiment basé sur un fond historique et pas sur une fiction historique, que les personnages principaux y cotoient des gens ayant vraiment vécus cette période, dans des lieux qui correspondes eux aussi à la véracité historique, un peu comme Nord et Sud en son temps...
Sans, être trop à l'eau de rose non plus comme savannah par exemple...

Lorena B
je voyais la chose comme cela, il sera basé sur un fond historique. Quant à ce que mes persos cotoient des personnages ayant vécu à l'époque là est toute la difficulté car cela revient à étudier la bio de tous ces gens et cela restraint directement mon champs d'action, c'est à dire que je ne pourrais partir que dans la direction où le personnage authentique est allé. Je préfère ma baser sur les faits réels mais me garder quelques libertés question scènes dans mon histoire. Je veux dire ne pas approcher de trop près les persos historiques tout en restant dans leur sillage.

Pour les lieux, là c'est le point principal que j'étudie afin de bien respecter l'histoire, quant à l'eau de rose, je sais pas faire, donc ça devrait pas trop poser de pb de ce coté.

merci pour ta réponse




Mcshan
Un bon roman historique doit expliquer en détails et avec exactitude le contexte dans lequel tes personnages évoluent. C'est la clé du succès pour avoir un roman qui est crédible aux yeux des amateurs d'histoire. Par exemple, expliquer comment les événements touchent tes personnages principaux. Pour ce faire, tu t'inspires de la vie des contemporains de la Guerre de sécession. Les journaux intimes sont d'intéressantes sources pour un auteur de roman.

Pour avoir une certaine crédibilité, il faut faire une bonne recherche historique. À ce niveau, je crois que tu te documentes depuis longtemps. J'ai lu quelques romans style «harlequin» avec la Guerre de sécession comme toile de fond. Quand les auteurs se «risquaient» dans les choses de la Guerre de sécession, c'était vraiment minimal. On sentait que les auteurs ne possédaient pas le sujet. Ils étaient plus à l'aise avec les «scènes de rapprochement»!! Il y avait une différence marquée dans le traitement des faits historiques et celui des relations entre les héros principaux.

Enfin, ne mets pas trop de personnages dans ton histoire. John Jakes dans Nord et Sud en avait trop mis à mon avis. Les deux familles étaient nombreuses, il y avait beaucoup de politiciens, etc. Il y avait du monde dans ces 3 volumes! Ça en était étourdissant!


Lorena B
Décrire en détail et avec exactitude les faits est exactement là où il faut faire attention de rester dans le cadre du roman et de ne pas passer dans le livre d'histoire. Les passionnés d'histoire seront attirés par le sujet, mais les autres? De toute façon je ne vois pas trop comment faire que de décrire les évenements, mais dans un sens j'avais envi de rester sur le plan individuel et social,et partir sur des plans plus généraux lorsque cela serait necessaire. Mais je pense qu'avant tout c'est un judicieux équilibre de la véritable histoire avec celle de l'histoire du roman qui fait tenir la route, bref c'est pas facile....

Très bonne idée pour les journaux intimes!! Faudra que je te demande encore de l'aide!! Biensur il y a Chesnut pour les infirmières, mais je ne connais pas ( finalement je réalise que je sais vraiment pas grand chose), de journaux intimes de cavaliers, car évidement dans l'immédiat c'est de ceux là que j'aurais besoin.

Pour les romans style Harlequin,je ne connais pas, mais je me doute que question histoire ça doit pas être terrible, et je compte bien intégrer les faits directement à mes persos et non les dégager d'eux comme s'ils ne les concernaient pas.

Pour le nombre de perso et bien, personellement je n'aime pas trop les sagas familliale , je préfère me centrer sur un nombre plus restrain, ceci afin de garder de la force dans le caractère des personnages.

Bref, encore une fois tu me donne des idées!! et du boulot!!!




PyrrhosTiens, puisqu'on parle roman historique, petit plaidoyer en faveur d'Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.
Le film ne suffit guère, il faut lire le livre. C'est une véritable gallerie de portraits qui donne un éclairage remarquable sur la société sudiste à la veille, pendant et juste après la guerre. De ce point de vue, le livre de Margaret Mirchell a des qualités indéniables. Certes, il donne une version sudiste de la guerre, mais en même temps il remet en cause un élément capital du mythe sudiste: la supériorité du gentleman. Par exemple, après la défaite, ce sont les femmes qui gardent les pieds sur terre quand les hommes, incurables romantiques, se bercent d'illusions chevaleresques et vont grossirent les rangs du Ku Klux Klan.

Finalement, un bon livre pour alimenter la réflexion sur le crépuscule du monde sudiste.

Sinon, il est clair qu'un roman historique se doit de s'appuyer sur une documentation abondante, et même très abondante, car il faut non seulement connaître son sujet, les grandes lignes du contexte historique, mais aussi en maîtriser les détails, ces petits quelques choses qui font que l'on échappe à l'image d'Epinal. Car sinon, impossible de rendre crédible la psychologie de ses personnages (qui ne deviennent rien d'autres que des stéréotypes sans profondeur).


Lorena B
je suis complètement d'accord avec toi pour autant en emporte le vent. Je l'ai lu deux fois et c'est vrai que l'ambiance de ce livre est sans pareil... Heu pardon l'analyse faite du sud...

C'est vrai que le roman historique donne un boulot monstre, il faut connaitre parfaitement l'histoire avec un grand H pour pouvoir ensuite décider de ce que l'on peut faire avec ses persos tout en trouvant l'intrigue et le ton du livre, bref on s'amuse quoi...

Pour les perso je suis moins inquiète, c'est vrai qu'il faut garder un psychologie XIXème mais je baigne dans cette ambiance depuis un bon moment, sans compter mes recherches sur l'Angleterre à la même période, donc je pense que ça devrait aller.

merci encore pour ces éclaircissements
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

la bonne cause ? c'est celle pour laquelle on se bat !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Club Confédéré et Fédéral de France Forum Index -> LA GUERRE DE SECESSION ET LES MEDIAS -> LITTERATURE ET PRESSE ECRITE -> Livres en Français All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Upload images

Index | Create free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group