Club Confédéré et Fédéral de France Index du Forum

Club Confédéré et Fédéral de France
Le forum du CCFF sur la guerre de sécession ( Civil war ) : Histoire, reconstitution, films, BD, jeux, figurines ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les murs d'une église révèlent un trésor historique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Confédéré et Fédéral de France Index du Forum -> HISTOIRE -> 150 ANS PLUS TARD... -> Tourisme et découverte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
The Spy
.

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 7 267
Localisation: .
intérêt(s) pour la CW: .

MessagePosté le: Mar 16 Fév - 16:31 (2010)    Sujet du message: les murs d'une église révèlent un trésor historique Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?




Des ouvriers, récemment appelés pour rénover la chapelle Morgan de Bunker Hill (comté de Berkeley, Virginie Occidentale), ont fait une découverte qui va au-delà des attentes de quiconque.

Alors qu’ils grattaient d’anciennes couches de peinture à l’intérieur de l’édifice, les murs de la petite église commencèrent à révéler quelques brides d’histoires ; Des écrits et des dessins réalisés par des soldats pendant la guerre civile avaient été cachés ici par le temps, puis oubliés pendant des décennies.







« Les graffitis semblent avoir été laissés tant par les troupes du Nord que par celles du Sud », explique W.M.Klusemyer, évêque du diocèse épiscopal de Virginie occidentale. « Ils couvrent la plus grande partie de l'intérieur du bâtiment [...] et s’élèvent aussi haut que les gens pouvaient atteindre [...] Il y en a en haut, en bas, partout, sur tous les murs.»

Beaucoup d'écrits ne sont que des dates et des noms griffonnés à proximité. Cependant, d'autres commentaires sont beaucoup plus étoffés comme par exemple ce mot d’un soldat : « Je ne devrais pas écrire sur les murs de la maison de Dieu, mais je ne l'aurais pas fait si elle n'avait pas déjà été souillée ».  Un autre a déclaré: « Ce n’est pas notre rébellion », alors que d’autres écrivaient: « Nous avons pris le dîner de l'autre côté du ruisseau», « J'écris mon nom ici le premier jour de Juin, 1863», « A bas les traîtres, la trahison et Copperheads». L’évêque Klusemyer pense que certains messages (notamment des prières) ont pu être écrits par des individus persuadés de ne plus avoir à vivre très longtemps.

On trouve également des dessins plus ou moins sans importance et d’inspirations diverses :  des dessins des porcs, des fleurs et même une femme pourchassée par un homme avec des cornes !







L’évêque Klusemyer raconte que L'église était déjà connue pour avoir des liens avec l'histoire locale. « Elle fut créé en 1740 par le colonel Morgan Morgan, un homme connu pour avoir été l’un des premiers colons blancs de l'ouest de la Virginie et dont les descendants fondèrent Morgantown. »

"Pour moi, c'est très important. Vous avez sous les yeux quelque chose qui a été fait pendant la guerre par les gens qui l’ont vécu", a déclaré Don C. Wood, président de la Société historique du comté de Berkeley.
Ce dernier ne connaît pas d'autres bâtiments dans la région avec autant de graffitis datant de cette période, bien que plusieurs autres aient également été utilisés par les soldats qui étaient constamment à la recherche d'endroits pouvant servir de casernes, d’hôpitaux, de quartier-général...
"Il n’était pas rare d'utiliser des églises. C'était un des bâtiments utilisés en guise d’hôpital pendant la guerre civile" a-t-il dit, "Mais aucune autre dans tout le pays ne présente autant de graffitis si ce n’est quelques noms, grades et dates"

L’évêque Klusemyer explique enfin avoir rencontré plusieurs personnes impliquées dans la préservation historique, y compris le National Park Service, car  « Le diocèse n'a pas encore décidé si il conservera la propriété de la structure ou si il la remettra à quelqu'un d'autre, au regard du trésor historique mis à jour en ces lieux ».

En outre les travaux ont cessés, le temps de trouver un moyen de poursuivre la restauration de la peinture sans endommager les écrits.



 




http://www.wvdiocese.org/pages/pdfs/BunkerHillbrochure.pdf
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:37 (2018)    Sujet du message: les murs d'une église révèlent un trésor historique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Confédéré et Fédéral de France Index du Forum -> HISTOIRE -> 150 ANS PLUS TARD... -> Tourisme et découverte Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Upload images

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com